Questions politiques : Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT

Maryse Gros 30/09/2016 14:01 France Inter

Vendredi 30 septembre 2016 - 9:50
Bonjour,
Je vous écoute rapporter à Nicolas Demorand le retour des auditeurs sur la façon dont les journalistes interviewent l'invité dans "Questions politiques". Effectivement, j'ai moi-même voulu vous écrire (j'ai aussi pensé réagir en direct, mais ce n'est pas toujours possible) à la suite de l'émission du 25 septembre dans laquelle intervenait Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT. J'ai été très attristée ce jour-là de la façon dont l'émission a démarré. Laurent Berger semblait être sur le banc de l'accusé et, ainsi que vous l'évoquiez ce matin pour d'autres invités, il ne pouvait pas répondre car les questions ne cessaient de fuser, comme des accusations. Bien sûr, je précise que j'apprécie généralement ce que fait la CFDT, j'ai donc été plus d'autres gênée par ce traitement. Les auditeurs ayant une autre sensibilité ont sans doute été moins choqués. Mais je crois qu'objectivement, si vous réécoutez ce début d'émission, vous constaterez qu'elle commence par un tir rangé. Les journalistes ont semblé se poser d'emblée comme des adversaires de Laurent Berger. J'ai été un peu surprise du traitement. Je m'attendais à plus de neutralité, ce qui n'exclut pas les questions précises et dérangeantes sur les choix, actions et prises de position de la CFDT. Ce matin, Nicolas Demorand vient d'expliquer qu'il faut que l'émission Questions politiques se cale. Bon. J'entends cette explication.
Bien cordialement.
M.G.