Ce qu’il reste sur FIP de l’intervention de Mélenchon sur Inter

Erwan MORIN 13/12/2016 9:38 Radio France

Monsieur,

Je vais essayer d'être objectif et de ne pas faire de mélenchonnisme. Malheureusement, alors que je trouvais le comportement de Mélenchon déplacé et emporté vis à vis des journalistes il y a de cela quelques années, je m'aperçois aujourd'hui quand j'entend sur FIP - après avoir écouter l'intégralité de la longue intervention de Mélenchon sur inter - un résumé calamiteux et choquant à 15h53 ce dimanche. Dans les informations votre confrère titre choque: Mélenchon qualifie ses emportements/ énervement comme héritage de son milieu populaire; Mélenchon attaque les journaliste et les qualifie de sans coeur.

Quel faible travail journalistique de n'avoir retenu que ça... Je vais finir, à défaut d'adhérer à Mélenchon, par ne plus aimer vos journalistes et par ne plus croire en votre travail.

Une médiation entre les journalistes et Mr Mélenchon est probablement nécéssaire, cette guéguerre d'occupation médiatique malsaine a assez duré.

Erwan

Peut-être était-ce en effet quelque peu réducteur… Cela dit, votre idée de médiation pourrait être une bonne idée, tant Jean-Luc Mélenchon entretient une hargne envers les journalistes qui ne font que leur travail: l’interroger. Et comme je l’ai déjà expliqué, un bon journaliste pose des questions sans connivence qui ne vont pas nécessairement dans le sens de l’interviewé. Jean-Luc Mélenchon semble refuser le principe de contradiction qui, pourtant, lui permettrait justement de développer ses idées. Son agressivité et son apparente mauvaise humeur permanente se retournent forcément contre le personnage.

Partager sur...