Tout ce qu’on n’entend pas sur France Inter

Jean-Michel Reboul 24/11/2016 10:52 France Inter

Bonjour

Je suis assez étonné de ce qu’on n’entend pas sur votre antenne…

Par exemple pour les élections américaines, une foule de journalistes, analystes, politologues font de la politique fiction pour tenter de prévoir la future politique des Etats-Unis à la lumière de la campagne présidentielle et des promesses, vraies ou fausses, de Donald Trump.

Mais aucun journaliste ne s’est essayé à évoquer son portrait ! On sait qu’il est riche, qu'il est marié, qu'il a une tour à Manhattan, mais c’est à peu près tout. D’où vient-il, quelle a été sa carrière, quelle est son attitude en tant que chef d’entreprise, comment s’est passée son ascension, que pensent de lui ses salariés, comment a-t-il construit sa fortune, de quoi est-elle constituée… bref, on ne sait rien de lui. Mais on projette à l’envi, à partir de ses déclarations de campagne dans des meetings émaillées de déclarations décousues, ce qui me semble très hasardeux.

De même (mais là il s’agit plutôt de télévision) pourquoi n’a-t-on aucune image, aucun envoyé spécial à Alep pour nous décrire la situation réelle autrement que par une énumération des bombardements successifs ? Qui a rencontré les résistants, qui nous parle de leurs problèmes, de leurs organisations, de leurs raisons de se battre… ?
Les reporters de guerre ont-ils totalement disparu ?

Enfin quand existera-t-il des rubriques ou émissions faisant la part belle au positif de l’information ? Le positif se cantonne seulement à des “mais…” ou des “il faut savoir que…” destinés à contrebalancer les mauvaises nouvelles permanentes, de tous bords. Ce qui va mal, on nous le raconte sans cesse, on nous rabâche seulement les revers de la médaille. Savez vous que tout revers a sa médaille ? Tout problème posé, ennui, catastrophe, mauvaise nouvelle, cache une réaction, une initiative, une découverte, un sursaut d'énergie ou d'imagination, un bénéfice insoupçonné ?

Personnellement et à cause de ces défectuosités de votre antenne je coupe France Inter toutes les heures, dès que se présente la litanie des informations.
Il existait à une certaine époque des systèmes ou astuces diverses pour nous éviter d'entendre les publicités en coupant le son du poste…
J'imagine qu'un gadget qui permettrait de couper les infos serait sans doute d’une grande utilité pour beaucoup de vos auditeurs, car le reste de vos émissions est riche, divertissant, intéressant, varié… et en coupant les infos manuellement on rate souvent le début de vos intéressantes émissions…

Bien cordialement

Jean-Michel REBOUL
jmreboul@gmail.com

M : 06 21 84 74 57
T : 09 50 09 05 06
F : 09 55 09 05 06

Vous ne pouvez évidemment pas écouter France Inter toute la journée, mais le portrait ou la présentation de Donald Trump ont été réalisés. Concernant Alep, la zone est beaucoup trop dangereuse et l’accès devenu quasi impossible: les médias ne se risquent pas à y envoyer des journalistes. Enfin, je reconnais que nous avons toujours cette fâcheuse tendance à nous intéresser plus aux mauvaises nouvelles qu’aux bonnes. Une réflexion est en cours à Radio France et nous donnons quand même régulièrement des informations plus positives…

Partager sur...