RADIO FRANCE est brouillée comme  » Ici Londres, les Français parlent aux Français”

MICHEL CARCENAC 01/06/2016 9:19 France Inter

Radio France brouillée comme “Ici Londres”
RadioFrance se brouille toute seule
Radio France se débrouille pour être en certains cas inaudible

France Inter et France Info ont la sale manie de faire passer de la “musique” pendant le résumé des informations et le résumé du bulletin météo à la suite.
Et depuis quelque temps on passe de la zizique de fond pendant les interviews, un casse-pieds qui ne sert à rien. Ce n’est pas comme dans la dernière émission de France Inter : secrets d’infos sur les loups. On les entendaient les loups quand vous parliez d’eux, c’était magnifique. On en redemande de telles émissions. Le bruitage était justifié.
Rien à voir avec le bruit de fond insupportable qui me rappelle le brouillage de la radio anglaise par les Allemands pendant la guerre. Il fallait alors tendre l’oreille pour essayer de comprendre, mais nous étions en guerre et c’étaient les ennemis qui brouillaient les ondes de “Ici Londres, les Français parlent aux Français.”.
France Inter et France Info considèrent-ils leurs auditeurs comme des ennemis pour brouiller les messages en début d’émission. Heureusement ils s’arrêtent après nous avoir énervés.
Les jeunes ont l’oreille fine, quand elle n’a pas encore été détruite par les décibels, ils peuvent comprendre le discours malgré le bruit ambiant. Mais ils ne sont pas des auditeurs de ces chaînes, contrairement aux personnes âgées. Ces dernières ont l’oreille un peu dure, entendent mais ne comprennent rien dans le brouhaha, quand plusieurs personnes parlent à la fois, quand la télé ou la radio font du bruit.
Alors, messieurs les techniciens du son, fichez-nous la paix avec vos bruits soi-disant musicaux. J’ai 90 ans, la bonne musique me ravit à longueur de journée, mais par pitié, supprimer ces bruits horripilants. Avec l’âge, je suis devenu malentendant comme des millions de Français. N’avons-nous pas le droit de l’être, nous les vieux, ses meilleurs auditeurs ? Les radios ont-elles le droit de nous punir ?
Cependant, je distingue fort bien la faute des mal-parlants qui parlent… du mois de “Jouin”. Juin se prononce “Juin”. On ne dit pas le maréchal JOUIN.
J’espère, Mesdames et Messieurs les journalistes, que votre comprenoire n’est pas trop enrayée et que vous me suivrez sans effort, puisque j’écris.
Mais n'ayez crainte, mes reproches sont amicaux et mon petit déjeuner et mes repas sont toujours réglés sur les émissions de F Inter :, les infos, la tête au carré et secrets d'infos; pour celle-là je décroche le téléphone. Dans mes insomnies France Info prend le relais. Autre chose : dans les discussions, ne pas parler tous ensemble, on n'y comprend plus rien. Petite remarque : sept heures (ré-) demie, mais (zè-) demie, il y a un S à heures. C'est sur France Inter que j'ai appris (je le savais, bien sûr) que les liaisons se font devant “euro” et que pour ne pas se tromper il fallait remplacer euro par "ans”. Quelle horreur cent (h)euros. et c'est fréquent chez les journalistes. Quant à ceux qui ne font jamais de liaison, écoutez Hollande et son premier ministre; l'horreur. Bien cordialement

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, France Info et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...