Radio Macron !

François Bourdet 21/04/2017 13:53 France Inter

Fidèle auditeur de Radio France et particulièrement des journaux de France Inter, je m'étonne de la couverture médiatique que ces journaux consacrent à E. Macron. Pas un de ceux de la tranche 7/9, ceux de 13h et de 19h sans qu'on évoque son actualité. France Inter est en passe de devenir le porte parole de Macron et cela me rappelle très désagréablement la période où cette radio de service public s'était faite le chantre du oui à un certain référendum. Mauvais souvenirs qu'on semble avoir gommés dans les salles de rédaction ...

Votre remarque est injuste et injustifiée. C’est évidemment facile de lancer ce type d’accusation sans savoir. Les théories du complot ont la vie dure.

L’explication est très simple. L’emploi du temps d’Emmanuel Macron ne lui avait pas permis de venir le jour prévu à l’origine par France Inter. Ce matin, c’est Marine Le Pen qui aurait dû être en studio. Ayant refusé l’invitation, le créneau était libre et la proposition a été faite à Emmanuel Macron, qui n’était pas venu à France Inter depuis le 1er février (seuls ses soutiens étaient venus). Voilà, c’est tout. Je sais que certains d’entre vous continuent de penser que nous sommes manipulés, que l’on nous impose des invités, etc. Ma longue expérience et mon souci permanent de transparence peuvent vous certifier que tout cela (qui a existé dans les années 60 et 70) est une pure légende concernant Radio France. Nous ne sommes liés à aucun pouvoir politique et économique; et je ne connais pas de journalistes qui accepteraient de se voir imposer des invités.

Ces deux dernières semaines d’égalité complète du temps de parole des 11 candidats a été un casse-tête monumental pour les responsables de rédaction. Il a fallu harmoniser les agendas des candidats, invités par tous les médias, sans oublier leurs meetings, et les créneaux d’antenne disponibles.

Partager sur...