la radioest indispensable aux mal-voyants

Charles DURAND 09/05/2017 13:34 France Inter

Bonjour,
En fait mon thème est transversal à de multiples émissions de France Inter. Mais "On aura tout vu" est concernée en priorité.
Je réside à La Réunion et je suis mal-voyant, pas aveugle mais mal-voyant, ce qui rend la lecture difficile, tout comme la télévision et encore plus le cinéma.
Nous avons la chance de pouvoir écouter France Inter en direct ici, à La Réunion. Pour les mal voyants c'est une occasion inespérée de pouvoir s'informer et se cultiver en écoutant la radio.
Reste un petit problème : plusieurs émissions (On aura tout vu, Boomerang, la Bande originale, Remède à la mélancolie, Si tu écoutes j'annule tout et d'autres ) évoquent régulièrement des films. Pour les mal voyants c'est génial de pouvoir se cultiver pas l'ouïe ! Sauf que très souvent (bien TROP souvent !) les auditeurs mal voyants restent sur leur faim quand l'émission renvoie les auditeurs à aller voir le film en salle ou sur DVD pour en connaître le dénouement. Frustration terrible et quasi quotidienne qui renvoie cruellement les mal-voyants à leur handicap !
Que la télévision ne diffuse pas des images de certains passages de film on peut le comprendre ! Mais la radio dédiée à des auditeurs et non à des téléspectateurs, passe ainsi totalement à côté de la mission d'un service public non discriminatoire.
J'en suis réduit à demander à des proches quel est le dénouement qui a été masqué aux auditeurs de France Inter et mes proches n'ont pas toujours ni envie ni le loisir de se déplacer pour me rendre service ! Je reste donc sur ma faim de "savoir"
Alors merci de penser à vous auditeurs quitte à déplaire à quelques "voyants" mécontents de connaître le dénouement car, eux, ont la possibilité de tout VOIR. Il y a aussi probablement des enjeux commerciaux mais pensez-vous vraiment que les salles vont se vider si on dévoile le dénouement en quelques mots dans une émission de radio ?
Merci d'être à l'écoute des auditeurs mal voyants mais bien entendants !!!
Charles Durand
Le Brûlé – Saint-Denis
cd6d@wanadoo.fr

Je comprends tout-à-fait votre réaction de mal-voyant, malheureusement privé de la possibilité de voir un film. Toutefois, votre souhait d’entendre le dénouement d’un film raconté à l’antenne n’est pas envisageable; j’image le nombre de protestations que nous recevrions – et que je comprendrais également  – de cinéphiles frustrés de connaitre l’intégralité d’un film avant de l’avoir vu. Exactement comme le lecteur d’un roman n’a aucune envie d’en connaître le dénouement avant de l’avoir lu… Enfin, il existe pour les mal-voyants des techniques qui leur permettent d’assister à des films à la télévision grâce à l’audiodescription.

Partager sur...