réaction au contenu de l’émission « du grain à moudre » – 13 septembre 2016

philippe grimaud 14/09/2016 10:26 France Culture

Bonjour Madame, Monsieur,

Ayant écouté hier l'émission "du grain à moudre" sur le communautarisme, j'ai été particulièrement choqué par el traitement réservé à cette question par deux des intervenants, M. Tin et Mme Leve. Autant les propos de Mme Lui étaient intéressants et éclairants sur ce qu'est une démarche d'intégration, autant les débats entre les deux autres intervenants -sans modération suffisante me semble-t-il de l'animateur- ont dérivé de manière flagrante vers des discours politiquement très sectaires. L'un et l'autre faisaient appel à des concepts et des raisonnements que j'ai rarement entendus sur france culture -présentation des droits de l'homme comme une idée transnationale revenant à trahir la communauté française, nécessité d'arracher l'individu à sa communauté y compris si l'on comprend bien à sa famille, présentation de l'intégration comme une violence, présentation de la colonisation comme une offre, critique unanime mais populiste, voire fascisante des "élites", qui démontrait une méconnaissance profonde ce qu'elles sont etc..-.

Bref, outre que ce débat n'apportait rien, il m'a rappelé des discours entendus à tous les extrêmes de la classe politique, des discours historiquement et idéologiquement très marqués qui nous ramenaient à des périodes historiques particulièrement malheureuse et nauséabonde de notre histoire. Si vous réécoutez bien l'émission, il ne manque plus que quelques mentions du complot blanc ou du complot judéo-maçonnique pour que les auditeurs soient parfaitement informés du sens des réflexions de ces deux personnages.

Etant par mon parcours professionnel sensé appartenir à l'une des "élites" citées et apparemment exécrées par les deux intervenants, j'ai bien compris que j'étais l'une des causes des malheurs de la France, ce qui me semble relativement excessif ; et je doute que l'adoption d'une des positions totalement extrêmistes proposées par les deux intervenants en cause nous mèneraient beaucoup plus loin que le point où nous sommes aujourd'hui.

Il n'est pas interdit d'inviter de telles personnes sur france culture, qui doit rester ouverte à toutes les tendances politiques, mais il faut alors faire un débat purement politique, dier qui sont les gens et d'où ils viennent, et nen pas prétendre traiter un sujet sous l'angle de l'actualité de manière neutre et scientifique.

Mais je reste un auditeur fidèle et vous salue pour la qualité de vos programmes.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, France Info et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...