« Répliques » du 24 juin 2017

Louis Huède 26/06/2017 12:06 France Culture

Bonjour,

Fidèle auditeur de France Culture, j'ai été très surpris de découvrir que Renaud Camus était l'invité de l'émission "Répliques" du 24 juin 2017. Malgré un a priori négatif, j'ai voulu laisser une chance à ce choix pour le moins "audacieux".

Après écoute, je suis profondément choqué que Radio France ait pu donné une telle tribune à ce personnage. Avec un ton très policé, et malgré la présence de Hervé Le Bras pour nuancer sur certains points les délires de l'invité du jour, Monsieur Camus a pu tranquillement exposer un discours valorisant le préjugé et le "ressenti", présentés comme bien plus légitimes que toute démarche explicative de la réalité par les sciences sociales. Ceci n'est pas en soi répréhensible dans un espace de débat, mais celui-ci n'était clairement pas au niveau intellectuel de la plupart des autres émissions de France Culture, en témoigne le passage surréaliste sur la couleur de peau des nouveaux nés.

Ce qui me paraît plus gênant est que, bien qu'il s'en défende, Renaud Camus et sa pensée légitiment des discours de haine, avec ses concepts de "colonisation" et "d'occupation" de l'Europe.
Malgré quelques remarques critiques, j'ai par ailleurs trouvé Alain Finkielkraut particulièrement bienveillant à l'égard de Monsieur Camus, et c'est peut-être ce qui m'a le plus choqué dans cette émission. Dans un autre programme, sur un temps plus court, et avec un véritable discours critique de la part d'un animateur contradicteur (votre station n'en manque pas, Guillaume Erner aurait pu jouer ce rôle), la présence de ce théoricien d'extrême-droite m'aurait fait tiquer, mais aurait pu être justifiée par votre volonté "d'esprit d'ouverture". Celui-ci a néanmoins des limites, et j'estime que la porte ne doit pas être laissée grande "ouverte" à la promotion d'un discours xénophobe.

Cordialement,
Un auditeur régulier de votre antenne.

Vous avez été nombreux à réagir suite à l’émission « Répliques » de samedi dernier. Nous avons pris bonne note de vos remarques. Le médiateur ne manquera pas de vous répondre dans les jours qui viennent.

Partager sur...