Réponse au Mediateur de ma question

gynewer Cassettari 13/05/2016 14:17 Radio France

Bonsoir Monsieur Denaes,
Merci de votre réponse sur ma remarque sur les reportages sur le Brésil véhicules par Radio France.
Je suis d'accord avec vous que beaucoup des bêtises sont racontés sur le Brésil. Mais, je ne suis pas d'accord avec votre réponse. Il est vrai que la situation politique au Brésil est tellement complexe à tous les niveaux: juridique, historique, économique, comptable et politique qui même les brésiliens ne comprennent pas tout, moi inclus.
C'est pour cela que nous essayons de nous informer. Quand vous dites que c'est faux que Dilma Roussef a commis de crimes, je vous conseille de mieux vous informer et lire:
-les rapports de l'opération Lava Jato sur les opérations de corruption comme le 1% prélevé par l'organisation criminel pour toute demande de prêt au BNDES
-la dénonciation qui fonde la demande d'impeachment déposé par Helio Bicudo (fondateur du PT) , Miguel Reale Junior et Janaina Paschoa et qui explique bien les articles de la constitution et de la loi fiscal, bafoués par le gouvernement de Dilma Roussef constituant vraiment un crime
-et afin de compléter l'information il est très intéressant d'écouter le procureur du Tribunal de comptes de l'union TCU, Julio Marcelo Oliveira lors des séances du Senat, qui va vous expliquer le crime fiscal commis par Mme Roussef.
Juste pour terminer, moi qui étais il y a 20 ans une militante du parti de travailleurs, j'ai eu du mal à avaler la pilule. Mais je suis contente que des professionnels de haut niveau de la justice, du droit, ont dévoilé la vérité, pour plus amère qu'elle soit. Nous avons été trompé et volé. Un rêve est devenu le pire des cauchemars.
Dans ce cauchemar, je suis heureuse que, au moins une partie, de la presse brésilienne puisse dénoncer ça et relayer les investigations, les crimes et leur façon d'opérer avec l'utilisation des paradis fiscaux et etc....(modalités parfois très complexes qui nous ne pouvons pas comprendre sans leur analyse).
Oui les politiques qui ont mené ces processus ou qui vont assumer le pays, tous élus, ne sont pas tous des personnes honorés, loin de là. Certains seront bientôt en prison, j'espère, comme Monsieur Cunha (ex président de la chambre de députes) opposant de Madame Roussef , qui a conduit l'impeachment et qui a été aussi chassé ou Renan Calheiros (actuel président du Senat) qui a été un important allié de Dilma et que est toujours là, malgré la dizaine de procès, une sorte de Balkany brésilien.
J'espère que la façon de voter au Brésil change, que le vote par district devienne réalité, et que ces voleurs et corrompus seront peu à peu chassés et remplacés par le vote, grâce à l'opération Lava Jato, par la pression de la rue et par la surveillance de la presse et des réseaux sociaux.
Cordialement
Gynewer Cassettari