Reportage sur le Brésil

gynewer cassettari 03/04/2016 19:50 Toutes les radios

Bonsoir,

Jeudi, 31 mars, vers
8h 10 j'ai entendu un reportage (?) sur la situation politique au Brésil. Je
suis extrêmement déçue de France Culture. Ce reportage complètement partiel
et tendancieux n'informe pas,  mais cherche à imposer une opinion.

Toute analyse est
surement partielle mais là,  c'était vraiment trop. La journaliste n'a pas
analysé la situation, elle a aplati la réalité. Ok pour RTL, mais c’est France
Culture, quand même ! Le reportage est parti tout droit sur le discours
de l’interviewé. Aucune allusion à l’existence d’une autre vision du problème. C'était LA vérité!

Ma consternation
s’adresse à la journaliste. Je m’excuse, mais j’étais troublé et je n’ai pas
retenu son nom.  Le Député Jean Willys
a fait son travail en tenant son discours et en reconstruisant la réalité à sa
guise. A mon avis, de manière honteuse, mais il a toute à fait droit et l’intérêt
de défendre ses positionnements et son parti, et de dire toutes les mensonges
qu’il souhaite s’il trouve un micro. La journaliste devrait être là pour
l’interpeller, pour l’interroger. Mais non, laissons Monsieur Willys répandre
ses âneries. Même pas une observation, même pas une mise en lumière de beaucoup
des faux arguments en plus.

Le député ment plusieurs
fois. Il banalise la fragilité de son gouvernement dû aux nombreux cas de corruption
révélés par la Lava Jato, l’anéantissement de la Petrobras, des prêts illégaux
du BNDES à des gouvernements étrangers (chose anticonstitutionnel) comme
Angola, Cuba etcetera…. Et maintenant, la distribution de ministères et  postes aux alliés qui s’engagent à voter contre
l’impeachment…. Et pas par le caprice d'une poigné de gens de droite.

Le discours du député vise
clairement à disqualifier les plus de  5 millions de personnes fatiguées
de tant de corruption et mensonges. qui sont sortis dans la rue pour l’impeachment,
 laissant croire que ces manifestations  étaient un épisode
mineur et « circonscrit à Sao Paulo et Brasilia » sic ! Faux! Le
mouvement s’est propagé dans plus de 256 villes, un dimanche, du nord au sud du
Brésil.

Les manifestants pro
Dilma Roussef, étaient cinq fois moins nombreux ! En outre il y avait aussi
énormément de personnes conduites en bus par les syndicats et des mouvements
sociaux du parti. (Les bus à Sao Paulo étaient stationnés au Stade du
Pacaembu.)

Le discours du Député
était: la minorité de droite veut destituer la Présidente pour des motifs
banals et de classe. Faux!  Par ailleurs, le profil sociologique de
différents camps politiques était le même. (Enquete Datafolha et Instituto
Parana).  

Le Député ne cite pas
la « Lava Jato »,  il n’est pas
bête, son parti est mis en cause sur 75% des dénonciations, il a raison de rien
dire !  MAIS,  la journaliste non plus! Pourquoi la
journaliste n'a pas apporté de précisions sur l'opération « Lava Jato »
qui pourrait mettre en question son discours et  expliquer le ras- le-bol des brésiliens?
 

Où est l'information? Où
est la propagande ?

Je vous mâche le
travail pour un prochain reportage digne de ce nom, d’ailleurs il y a un
article très bon au Monde cette semaine. Je vous propose quelques
personnes  facilement trouvables, personnes
de toute tendance politique et parfois même francophones.

  • Hélio Bicudo -fondateur du PT

  • Eros Graus (francophone, avocat aussi à Paris et ex Ministre
    au Brésil)

  • Janaina  Paschoal- avocate et
    professeur de droit,  qui a rédigé la
    demande d’impeachment

  • Lya Muft –écrivaine

  • Mario Sabino( francophone et journaliste de «  O
    Antagonista »)

  • etcetera…..

     

Vous pourriez aussi
proposer à la journaliste d’interviewer Bruno Daniel, frère de Celso Daniel,
maire du PT de Santo André, ville de Sao Paulo Celso Daniel aurait été
assassiné en 2002 pour avoir voulu se désolidariser et dénoncer le schéma de
corruption qui nourrissait les campagnes du PT.

Suite à l’assassinat
de Celso Daniel, son frère,  Bruno Daniel
(parti civil sur le procès contre les assassins de Celso),  a subi des menaces de mort et a dû se
réfugier à Paris, où il a obtenu avec sa famille le statut d’exilé politique en
France. La nouvelle phase de Lava Jato : Carbono 14 essaye de faire la
lumière sur l’assassinat de Celso Daniel.

Voilà, ainsi vous
pouvez interviewer  Monsieur Jean Willis
et aussi des personnes qui nous raconteront comment Dilma Roussef et son parti
a malheureusement commis de crimes et pourquoi elle doit partir. 

Le Lendemain j'ai écoute l'excelent Nicolas Demorand dans son émission que j'adore profondement,  se faire rouler par un SUPER spécialiste du Brésil. Là c'était encore pire! Demorand a bien essayé de mettre un peu de questionement dans son discours lisse et pauvre, mais LE spécialiste, les a balayé comme une mouche. La corruption? C'est endemique au Brésil Les manifestants? L'élite blanche! Lula? Un grand lider! Mon DIeu!!!!!!!!

AU secours! Apportez un peu de nuance et d'inteligence dans vos informations.

Je reste fidel à RAdio France, Culture, Inter, Musique... mais s'il vous plaît choissisez mieux vos experts.

 

Cordialement,

Obs : Je suis en France
depuis 20 ans et j'ai beaucoup appris de la France et du monde en écoutant Radio France. Au Brésil j’ai beaucoup milité pour le PT et je suis horrifié
de voir comment ce Parti à évolué pour garder le pouvoir et comment les  journalistes étrangers sont dans un déni de réalité par leur bonne fois, militantisme bête ou ignorance. 

 

Gynewer Cassettari

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, France Info et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...