Reprise sur France Info le 19 avril à 20h des comptages « Collectif des médias / Occurence »

PAUL PHILIPON DOLLET 23/04/2018 13:26 France Info

Monsieur le Médiateur,
Dans son bulletin d'information de 20h30, France Info reprend à propos de la manifestation sociale à Paris ce 19 avril le chiffre de 15 700 manifestants avancé par "Collectif des médias / Occurence" sans citer cette source. Ce chiffre n'est pas comparé comme à l'habitude avec ceux de la préfecture de Police et des syndicats. Je m'interroge sur ce qui peut autoriser une institution publique comme France Info à se référer aux chiffres d'un collectif initié a priori par BFMTV. Cette façon de faire est d'autant plus préoccupante que le cabinet "Occurence", auquel à été confié ce comptage, se définit lui-même sur son site comme ayant pour vocation de proposer à ses clients "un éclairage et une orientation" et non comme un institut neutre. Ce dispositif de comptage fait par ailleurs appel à un procédé digital de comptage encore expérimental (dixit l'article de BFMTV sur son propre site le 13/11/2017). Bien que le cabinet "Occurence" affirme avoir fait "validé" ses résultats par un recomptage effectué par deux médias privés "TF1" et "Le Monde", le fait que seuls des médias aient été invités à ce recomptage, est l'absence d'information sur les méthodes de recomptage, ne lève pas le doute légitime sur la fiabilité du dispositif qui présente, de l'aveu même du cabinet "Occurence", un écart de 350% avec les comptages syndicaux. Ma question à la direction de la rédaction de France Info est la suivante : même en tant que partenaire de cette initiative qui n'est peut-être pas sans intérêt, n'est-il pas prématuré de ne plus donner aux auditeurs la possibilité de comparer les chiffres ? La direction de France Info peut-elle écarter en conscience tout risque de manipulation ? Quelles preuves peut-elle apporter que la technologie de comptage à laquelle elle se référe à l'exclusion de toute autre n'est pas sujette à des erreurs (liées à la variation soudaine des conditions de luminosité par exemple) ? Je vous remercie par avance de transmettre ces questions à la direction de France Info dont j'apprécie par ailleurs le travail et j'attends avec impatience leur réponse. Très cordialement, Paul Philipon-Dollet

Evidemment, vous avez le droit de douter de tout, mais je peux vous assurer que le choix de Radio France (à l’initiative de cette décision) et de la plupart des grands médias français a été effectué avec une longue phase de tests. Nous voulions être sûrs de la fiabilité du système de comptage d’Occurence. Nous disposons enfin de chiffres fiables et non plus de chiffres devenus totalement ridicules, tant ils étaient gonflés par les organisateurs de manifestations. Jusqu’à présent, les chiffres les plus fiables – attestés par plusieurs études indépendantes, notamment universitaires – étaient ceux transmis par la police. Les journalistes en ont eu assez d’être littéralement manipulés par des organisations trichant sur le nombre de participants. Ce qui nous conduisait finalement à communiquer des fausses informations. Désormais, nos chiffres sont crédibles. Vous pouvez retrouver l’article explicatif :

La fin des chiffres fantaisistes des manifestations

Partager sur...