Respect de la langue française

Jean AUBATRERRE 11/07/2017 15:47 France Culture

Bonjour,
Au cours du journal d'Antoine MERCIER de 12h30, ce 11 juillet, sur France Culture, intervention depuis l'Assemblée Nationale de Christine MONCLA interweivant un député FI. La journaliste mentionne les formules chocs du député ; formules "punchline, comme on dit" dit-elle. Les termes de "formules chocs" ne suffisent-ils pas pour qualifier l'expression du député ??! A-t-on vraiment besoin de cherche un qualificatif supplémentaire en anglais, la compréhension des auditeurs en dépend-elle ? Le "comme on dit" étant sensé sanctifier le recours à l'anglais par la supposée généralisation de l'utilisation de "punchline". Question : dans ce "on" retrouve-t-on le conducteur de métro ? le boulanger d'Aurillac ? Mon plombier ? l'éleveur de l'Aubrac ? l'instituteur de ma file ? Certainement pas ! Ni les uns, ni les autres !... Alors, que recouvre ce "on" ? J'ai la réponse, tout comme vous sans doute, Monsieur le Médiateur.
Merci de contribuer au respect de notre langue et des auditeurs.
Bien cordialement.
Jean AUBATERRE

Je partage totalement votre remarque, d’autant plus que, plusieurs fois durant cette saison, j’ai interpellé les journalistes et les producteurs à propos de ce snobisme des anglicismes que seuls quelques « branchés » comprennent. Ce qui est d’ailleurs la négation même du journalisme, censé être compris de tous. A la rentrée, je repartirai au front avec votre remarque.

Partager sur...