RIEN D AUTRE A SE METTRE SOUS LA DENT ?

DAVID DEJEAN 28/07/2016 13:46 France Inter

Bonjour,
depuis quelques jours vous faites la part belle à cet affreux attentat de Nice et plus exactement sur la polémique du nombre de policiers sur place...Je trouve cela indécent pour les famille des victimes et dangereux d'un point de vue politique de ne traiter systématiquement que cette information à longueur de journée... Vous ne faites qu'entretenir une polémique et un problème qui n'a plus lieu d'être. En effet ce n'est pas forcement le nombre de policiers ou autre qui empêchera à l'avenir ce genre d'évènement dramatique tout en faisant la part belle à quelques politiciens qui s'engouffrent là dedans pour au final dresser les gens contre les autres, les religions contre les autres. Cela devient inquiétant et vous faites la part belle à la bêtise humaine ainsi qu'au front national...
J'ai le souvenir l'an dernier de n'avoir entendu durant des semaines que le soit disant problème entre marine le pen et son père qui étaient soit disant fâché...Mais qu'est ce que l'on s'en fiche et qu'elle publicité vous leur avez fait !!!
A bagdad ou malheureusement ailleurs des dizaines de morts suite à des attentats se comptent par dizaine quotidiennement...suite à l'abandon par l'occident de régions ou de pays entiers...n'y à t'il pas là polémique...les même politiciens polémistes qui étaient à l'époque en responsabilité... pour ne pas citer Mr Sarkozy qui à lâchement abandonné les lybiens par exemple...le même qui a supprimé les commissariats de quartiers tout en réduisant les effectifs policiers en stigmatisant notre justuce...et j'en passe...N'y à t'il pas là des problèmes de fond qui pourraient peut être là aussi vous donner du grain à moudre et faire aussi de l'audimat ?...
L'information que vous traitez est bien trop souvent parcellaires, ciblée...et la façon dont elle est traitée m'inquiète...est ce ce genre d'attitude que l'on apprend aujourd'hui dans les écoles de journalisme ? C'est bien pauvre, triste et inquiétant...
Je suis inquiet, choqué, triste...de la façon dont est traité l'information sans jamais avoir le courage et le recul nécessaire pour bien nous expliquer la façon dont malheureusement notre société ainsi que le monde vivent...Ce petit mot est un coup d'épée dans l'eau mais je reste désabusé par ce journalisme médiatique de masse insouciant et bien pauvre...qui n'est pas à la hauteur des problèmes et enjeux du monde et des sociétés...
Cordialement
D.
je pourrais continuer ainsi à "disserter" inutilement pendant des heures mais visiblement à quoi bon...