Stupidité émotionnelle – ou en quoi ne consiste pas le métier de journaliste

Daniel LEPLAT 15/11/2015 7:30 France Inter

Bonjour,

Je suis consterné par l'attitude de l'ensemble de la rédaction de France Inter qui vient (dimanche 15 novembre - vers 9h20) de croire utile de passer un enregistrement de l'intérieur du Bataclan, pendant la tuerie.

Quelle information transmet cet enregistrement ? Les cris des assassinés, les coups de feu des assassins ? A quoi bon ? Qu'en retire l'auditeur sinon l'effroi et le dégoût d'une bande son de film d'horreur ?

L'ensemble des "journalistes" auteurs de ce pseudo-reportage devraient avoir honte et être sanctionnés - pour ainsi être amenés à réfléchir sur le véritable objet de leur métier.

Je peux comprendre que ce document vous ait heurté. Et la diffusion d’un tel enregistrement entraine souvent des débats au sein des rédactions. Mais, en tant que journaliste, il me semble qu’un tel document permet de comprendre la violence de cet attentat et ce à quoi ont été confrontées les victimes. 

Partager sur...