SYRIE

Alain Le Masson 31/01/2016 7:53 Toutes les radios

Vos journalistes utilisent la formule "l'opposition syrienne" comme si cette opposition était unique. Chacun sait, pour peu qu'il s'informe sur la triste réalité syrienne, que cette opposition est diverse, variée, démocratique ou religieuse. Il faudrait alors parler non pas d'une opposition mais des oppositions. La Syrie mérite la démocratie et a besoin de plusieurs expressions politiques. Ne participons pas indirectement à cet amoindrissement de cette démocratie à venir.