Titre malencontreux

Anne-Marie Bernard 02/05/2017 12:25 Radio France

J'ai été choquée du titre très malvenu dans cette période ô combien sensible de l'avant-dernier tour de l'élection présidentielle, à savoir "ON N'IMAGINAIT PAS QUE JEAN-LUC MELENCHON VOTERAIT MARINE LE PEN". !!!!!!!!!!!!!!!! Quoi, me suis exclamée dans mon for intérieur (c'est vrai que c'est difficile de s'exclamer dans son for intérieur, mais c'est pourtant ce que j'ai fait), moi qui ai voté pour J-L Mélenchon, allais-je être trahie par mon favori? Je suis évidemment allée tout de suite écouter l'intervention de ce Florian Philippot que je ne connaissais pas encore. J'ai été rassurée en écoutant ce dernier, constatant le contre-sens. S'il vous plaît, j'aimerais, par respect de vos auditeurs et internautes fidèles que vous maniiez avec plus de circonspection vos titres, que vous évitiez les malentendus et acceptiez des titres qui correspondent à la teneur de l'intervenant de l'émission.

En vous lisant, vous m’avez fait peur, car tel que vous le présentez, ce titre est en effet ambigu et peut être mal interprété. Je suis donc allé vérifier. Sur la page reprenant l’interview de Florian Philippot, il n’y a, en fait, aucune ambiguïté. Voici le titre: « Florian Philippot: « On n’imaginait pas que Jean-Luc Mélenchon voterait Marine Le Pen ». La citation est bien attribuée au n°2 du FN qui, en effet, ne pensait pas un seul instant que Jean-Luc Mélenchon voterait Front National. Donc, pas de contre-sens…

Partager sur...