Traduction simultanée parasitée par le niveau sonore de l’invité

Gérard Leu 18/01/2016 7:03 France Culture

Ce n'est pas la première fois que je le constate : lors des traductions simultanées, le niveau sonore de l'invité (étranger) est trop fort, couvrant celui du traducteur. Il s'ensuit une cacophonie qui rend difficile la compréhension de la traduction. Ce matin par exemple, avec le passionnant anthropologue Scott Atran, on hésitait même à s'essayer à l'entendre lui "en version originale",' plutôt que son traducteur, tellement le niveau sonore en anglais couvrait la taduction française. Au final, et même pour ceux qui comprennent l'anglais, on n'entendait correctement ni l'un ni l'autre. Et c'est sans parler des interventions des journalistes qui coupaient le traducteur sans attendre la fin de la tracduction…

Simple réglage de curseur à monter d'un côté et descendre de l'autre. Merci.