Traitement de l’actualité

Frédéric LANGLOIS 01/08/2016 17:05 France Culture

Bonjour,
L'actualité de cet été doit être traitée avec sérieux et on ne peut pas reprocher à France Culture un manque de sérieux. C'est certain.
Il me semble cependant que la place prise par le terrorisme, la radicalisation islamiste, les explications plus ou moins claires sur l'action du gouvernement, atteint un niveau de saturation quasi inacceptable.
A force de matraquer l'auditeur avec la trituration dans un sens et dans un autre de cette triste et déplorable actualité, cela devient du harcèlement!
France Culture diffuse des émissions fort passionnantes, qu'elles soient scientifiques ou philosophiques, qui démontrent l'effet toxique de cette sorte de bourrage de crâne intensif des médias, par exemple les émissions consacrées à Bernard Stiegler au sujet de la disruption.
Pourquoi ne pas tenir compte du contenu de ce type d'émission pour amener le traitement de l'information à niveau intelligible par tous et qui ne tourne pas au bourrage de crâne.
Ce matraquage incessant finit par produire son effet c'est à dire la nausée. Que dire de ces intervenants dont le discours prend la tournure ridicule de l'autosatisfaction par de belles paroles, du manque d'écoute des autres et la préséance de l'animateur d'émission qui, à force de s'écouter parler, finit lui aussi par pourrir le débat.
Le pompon étant la reprise en boucle du nouveau mot réintroduit, il y a peu, par Monsieur Sarkozy: "argutie".
Répété à tout bout de champ sur les antennes de Radio France et en particulier sur France Culture, on peut se demander si ces répétitions ne deviennent pas une astuce pour faire campagne en faveur de l'ancien président en vue des prochaines élections.
Il me semble que France Culture a les moyens de traiter l'information d'une autre manière et des journalistes capable d'autre chose que le salmigondis du buzz médiatique.
Après la crise dont on nous a rebattu les oreilles pendant des années, il est bien dommage pour nous d'avoir à entendre un traitement aussi piteux de cette bien triste actualité liée au terrorisme.
Bien Cordialement

Voici la réponse du directeur des programmes de France Culture :

La grille d’été offre des séquences de traitement de l’actualité précises : les journaux d’informations, dans des formats plus courts que pendant l’année, et des magazines d’informations généralistes, Les Matins d’été, Du grain à moudre l’été, et Une semaine en France le samedi et Une semaine dans le monde le dimanche.

L’actualité de ce mois de juillet 2016 a été effectivement dominée par les enjeux du terrorisme au sens large, il est donc logique que nos magazines d’actualité se soient saisis de ces questions. Mais nous n’avons pas modifié la grille pour basculer en « édition spéciale », et je comprends du coup difficilement le sentiment de « saturation quasi-inacceptable » que vous décrivez, puisque nous parlons de deux émissions d’actualité par jour au plus.

Et les émissions consacrées aux attaques terroristes avaient justement pour ambition d’apporter un peu de complexité à l’approche de ces sujets, dans une démarche à l’exact opposé de la dénonciation des « arguties juridiques » qui vise à simplifier à outrance les enjeux, je comprends donc là-aussi difficilement votre sentiment d’entendre sur notre antenne une campagne cachée en faveur de Nicolas Sarkozy.

Je retiens de votre message votre écoute attentive de notre antenne, et je vous en remercie, et un encouragement quoiqu’il en soit à améliorer notre approche éditoriale de ces questions difficiles.

Bien cordialement,

Vincent Lemerre

Délégué aux programmes

France Culture

Partager sur...