Traitement de la question catalane

Marie Cordoba 23/10/2017 13:21 France Inter

Je suis très étonnée que les bulletins d'information montrent une complaisance marquée envers les séparatistes catalans. Par exemple, pour rendre compte de la manifestation du samedi 21 octobre, la parole est seulement donnée aux manifestants sans que celle-ci soit remise en contexte par le journaliste. Le chiffre de participation donné (450 000) est celui fourni par la police municipale (mais à aucun moment, il n'est dit que cette police est largement acquise à la cause indépendantiste); on aurait pu attendre des journalistes qu'ils mentionnent aussi le chiffre de participation fourni par la Societat Civil Catalana (Association qui est seulement de 85 000 participants.
A propos du référendum du 1er Octobre, on a d'abord dit qu'il était jugé illégal par Madrid, laissant ainsi entendre qu'il s'agissait d'une opinion relative, alors qu'il avait été interdit, non par le Gouvernement mais par le Tribunal constitutionnel, en raison notamment de toutes les irrégularités s'étant produites lors du vote des 6 et 7 septembre au Parlement catalan, vote pour décider la tenue du référendum
On a également beaucoup mis en avant le dialogue proposé par Puigdemont et refusé par Rajoy, sans jamais préciser que Puigdemont voulait dialoguer seulement des conditions de mise en place de l'indépendance.
On pourrait multiplier les exemples. Certes il y a eu des moments d'analyse plus approfondie comme avec Benoît Pellistrandi, mais les auditeurs qui n'écoutent que les journaux du matin ont une information partielle et partiale.
J'attendais mieux du service public.
Bien à vous
M. Cordoba