Traitement du décès des personnes connues

nicolas blanchard 06/12/2017 13:54 France Inter

Bonjour,

Je me permets de vous écrire en ce jour de deuil pour apparemment tout France Inter avec la mort de Johnny Hallyday.

Je comprends sa notoriété, mais le traitement de son décès n'est-il pas démesuré par rapport aux autres actualités?
Quel est l'intérêt d'interviewer les français dans les gares? Quel est l'intérêt d'inviter des gens qui vont témoigner sur le fait de lui avoir touché la main, ou d'être monté sur scène avec lui? Ne parle-t'on pas pour rien dire ad nauseam?

Ma question touche plus largement sur le traitement du décès des personnalités. N'en fait-on pas trop? N'est-ce pas démesuré par rapport à toutes les informations plus importantes qui touchent la France et le monde? Est-on toujours obligé d'en faire des tonnes à chaque célébrité décédée?

Pendant une semaine, je vais devoir éteindre la radio pour éviter tous les témoignages dont on se fout, les hommages de personnes qui ont pris une photo avec lui, parlant de lui comme s'ils étaient les meilleurs amis du monde.

Merci de votre réponse

Voici la réponse de la directrice de France Inter :

 

Cher auditeur,

Les décès se sont en effet succédé ces dernières 48H et France Inter , notamment le 7/9 de Nicolas Demorand et Léa Salamé, ont largement couvert les disparitions de Jean D’Ormesson et Johnny Hallyday.

Je comprends tout à fait qu’à titre personnel ce parti pris d’une couverture importante de ces deux disparitions  vous interpelle et vous dérange.

Pour autant , de façon certes  très différente, Jean d’Ormesson et Johnny Hallyday ont accompagné les 50 dernières années de ce pays. Ils incarnent pour l’un la littérature, l’amour des mots ,le gout du débat et pour l’autre l’avènement de la jeunesse dans la sphère publique et une figure exceptionnellement populaire. C’est à ces titres qu’il nous a semblé important de revenir sur leur vie, leur carrière, leur œuvre et les relations passionnelles qu’ils ont entretenues avec la France.

Qu’on le veuille ou non Jean d’Ormesson et Johnny Hallyday font partie de ces « Lieux de Mémoire « dont Pierre Nora , grand historien,  évoqua l’importance dans la construction d’une nation.

Par ailleurs beaucoup d’émissions ont gardé leur ligne éditoriale habituelle : « Grand Bien vous fasse » de 10Hà 11H ; « La Bande Originale » de 11H à 12H30 ; «  Carnet de campagne «  et  « Le Jeu des Mille euros «  de 12H30 à 13H ; « La Tête au carré «  de 14H à 15H et «  Affaires sensibles «  qui se déroulent au moment même ou je vous écris.

Soyez sur en tout cas que dès demain le 7/9 reviendra sur les grands enjeux du monde contemporain et que France Inter poursuivra son investigation habituelle dans les domaines de la Culture, des Sciences ,de la Politique, bref redeviendra aussi éclectique et universelle que possible.

Merci de votre vigilante attention et,  je l’espère de tout cœur,  de votre fidélité à France Inter.

Très cordialement.

Laurence Bloch.

Partager sur...