traitement editorial de l’accident des deux alpes

pierre carron 22/01/2016 6:34 France Info

bonjour, je voudrai faire quelques remarques sur la différence de traitement sur france info des deux accidents par avalanche. Dans le premier un professeur est impliqué et on nous explique dans chaque bulletin que le professeur est responsable de l'accident sans élèment de preuve "évidement" (information à charge pendant trois jours). Dans le deuxième ou des militaires sont impliqués on nous explique en changeant les mots d'un bulletin à l'autre que c'est la fatalité et au final la ou les mêmes journalistes avaient trouvé un responsable, ils n'en trouvent pas quand il s'agit de l'armée !! ils n'y a pas de responsable à l'armée alors qu'un enseignant probablement dépassé par la vitesse de ses élèves skieurs est un coupable "idéal"

De plus pendant la même période un accident de la route qui fait 4 morts est traité comme un banal accident toujours sans responsabilité !!

alors je vous pose la question suivante : ou est passé la célèbre notion d'équité de traitement d'info ? j'ai de plus en plus l'impression en écoutant franceinfo d'être sur twiter !!!

cordialemnt pierre carron

Sans vouloir polémiquer, vous ne pouvez tout-de-même pas mettre sur le même niveau les deux accidents. Celui concernant les enfants provoque forcément une plus forte émotion, d’autant que des règles minimales de sécurité n’ont pas été respectées: la piste était interdite et fermée par un filet, donc difficile de croire que le responsable des lycéens n’est pas "responsable"… A propos des militaires, il s’agit d’adultes dont le métier consiste à évoluer dans des zones difficiles. Mais là aussi, il semble que toutes les mesures de sécurité n’ont pas été prises; cela a été dit. Et pour le reste, dans les deux accidents, l’enquête nous dira exactement le dégré de responsabilité de chacun.

Partager sur...