Traitement des invités politiques

Bertrand Buisson 02/01/2017 16:57 France Info

Bonjour,

Je vous écris au sujet des interviews politiques de 8h30 menées par Jean Michel Apathie (et les journalistes et chroniqueurs en présence).

A répétition depuis plusieurs mois, je trouve indécent leur traitement des invités. Les interviews, déjà entrecoupées, ressemblent à un espèce de tribunal ou les invités doivent se justifier en permanence, au point de ne pouvoir développer leurs idées ou programme. Hors c'est sur celà qu'il serait souhaitable de les entendre.

C'est particulièrement le cas avec les personnes des petits partis ou nouveaux venus en politique, où l'on en arrive carrément à un mépris affiché par M Apathie et ses acolytes, comme s'ils étaient les gardiens du temple et que leur rôle était de discréditer tout le monde à l'entrée.

Il serait plus souhaitable, notamment lorsque l'on est dans le cadre de candidats à la présidence, qu'ils puissent exprimer leurs idées et programme sans être interrompus sans cesse par des remarques visant à discréditer leurs arguments.

La cas d'Alexandre Jardin ce matin m'a poussé à vous écrire car voilà quelqu'un de nouveau avec quelques idées intéressantes pour ouvrir le débat politique et non, il s'est fait rabrouer. Que M Apathie et ses acolytes soient exigeants avec leurs invités c'est une chose, mais lorsque leurs interventions n'ont d'autre but que de démontrer l'irréalisme de toute proposition sous prétexte que les choses sont comme elles sont, c'est insupportable. A les écouter, on a l'impresssion que tout le monde devrait penser pareil...

Ce que M Apathie et co-interviewers prennent probablement pour de la pertinence n'exprime en réalité qu'une chose: leur fatalisme. Et à mes oreilles celà prend aussi la teinte de la condescendance. Leur traitement politique donne régulièrement envie de faire irruption sur le plateau et de leur mettre des claques pour qu'ils se taisent un peu ; ce ne sont pas eux les invités de leur propre émission.

Je vous serais ainsi gré d'y faire quelque chose, car France Info ne représente pas des actionnaires privés avec leurs opinions et intérêts, mais bien ses usagers et une mission d'intérêt général.

Cordialement.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...