Trop c’est trop ,

AGNES GANDONNIERE 08/12/2017 10:21 France Inter

Bonjour,

Je reviens sur le traitement par France Inter de la mort et de la vie de Johnny Hallyday le jour de sa mort, mercredi 6 décembre, donc.
Pas une émission sans que l'on ait droit à une "spéciale", toute la journée, en tous cas chaque fois que j'ai allumé la radio lors de cette journée.
Pour une radio dans laquelle je n'ai jamais entendu, en 15 ans d'écoute régulière, le moindre titre du dit chanteur, il faut oser ...
Ok j'ai appris des choses et le personnage était un phénomène à bien des égards,
Ok il avait des côtés attachants et je ne dirai pas de méchanceté sur son inculture car au moins il n'avait pas de prétention à être un maître à penser,
Ok il faisait partie de notre paysage collectif (je n'ose pas dire patrimoine) depuis de longues années, mais autant par ses débordements que par ses qualités artistiques,
Ok on sait tous comme l'a reconnu Jean-Marc Four ce matin, en parlant des médias en général, que ceux-cis on eu le temps de se préparer à l’évènement qui était inévitable,
Ok il est clair que France Inter cherche à élargir son auditorat, à sortir de son image d'une radio pour bo-bos, intellos gauchisants,
mais quand quand même, toute une journée !
Et pas une critique, rien sur le fait que JH, que la France a largement enrichi, dépensait son argent sans retenue, (pas étonnant qu'il ait eu plein de potes !) mais a tout fait, et en partie réussi, à échapper au fisc.
Ok on ne dit pas de mal, de quelqu'un qui vient de mourir,
mais de là à nous "bassiner" toute la journée avec des émissions spéciales JH...
Trop c'est Trop
J'ai fini par me sentir en deuil..et je vous en veux un peu.
Mais surtout il y a tellement d'autres sujets importants à traiter.
Alors merci de continuer à mettre vos talents au service de l'information et du divertissement, avec les bonnes valeurs de votre mission de service public, et dans le but de nous (auditrices et auditeurs) informer, nourrir nos réflexions, élargir nos horizons, et nous sensibiliser à des causes justes..comme vous savez si bien le faire.

Bonjour,

Avez-vous pris connaissance du mot de la directrice de France Inter ?

Voici la réponse de la directrice de France Inter :

 

Chère auditrice,

Les décès se sont en effet succédé ces dernières 48H et France Inter , notamment le 7/9 de Nicolas Demorand et Léa Salamé, ont largement couvert les disparitions de Jean D’Ormesson et Johnny Hallyday.

Je comprends tout à fait qu’à titre personnel ce parti pris d’une couverture importante de ces deux disparitions  vous interpelle et vous dérange.

Pour autant , de façon certes  très différente, Jean d’Ormesson et Johnny Hallyday ont accompagné les 50 dernières années de ce pays. Ils incarnent pour l’un la littérature, l’amour des mots ,le gout du débat et pour l’autre l’avènement de la jeunesse dans la sphère publique et une figure exceptionnellement populaire. C’est à ces titres qu’il nous a semblé important de revenir sur leur vie, leur carrière, leur œuvre et les relations passionnelles qu’ils ont entretenues avec la France.

Qu’on le veuille ou non Jean d’Ormesson et Johnny Hallyday font partie de ces « Lieux de Mémoire « dont Pierre Nora , grand historien,  évoqua l’importance dans la construction d’une nation.

Par ailleurs beaucoup d’émissions ont gardé leur ligne éditoriale habituelle : « Grand Bien vous fasse » de 10Hà 11H ; « La Bande Originale » de 11H à 12H30 ; «  Carnet de campagne «  et  « Le Jeu des Mille euros «  de 12H30 à 13H ; « La Tête au carré «  de 14H à 15H et «  Affaires sensibles «  qui se déroulent au moment même ou je vous écris.

Soyez sur en tout cas que dès demain le 7/9 reviendra sur les grands enjeux du monde contemporain et que France Inter poursuivra son investigation habituelle dans les domaines de la Culture, des Sciences ,de la Politique, bref redeviendra aussi éclectique et universelle que possible.

Merci de votre vigilante attention et,  je l’espère de tout cœur,  de votre fidélité à France Inter.

Très cordialement.

Laurence Bloch.

 

Partager sur...