Trop, c’est trop !

Gérard Vigouroux 21/12/2015 12:14 France Info

Bonjour,

Je sais fort bien que ce message n'aura jamais le moindre effet et peut-être ne sera t-il même jamais lu. Toutefois, je crois devoir exprimer (même si c'est dans le désert), ce que je pense.

Je suis auditeur de France-Info, car France-Info est la seule station de radio qui diffuse de l'information sans pour autant noyer l'auditeur dans un flot bébordant de publicité permanente et omniprésente (les radios dites "commerciales" n'étant que des régies publicitaires faisanrt très accessoirement de la radio).

Toutefois, France-Info devient de moins en moins écoutable, non en raison de la publicité qui demeure modérée bien que irritante, mais en raison des exagérations dont la station fait preuve de façon maintenant quasi permanente.

Selon mon avis, la station exagère très largement la fréquence et le temps d'antenne consacré aux "informations" sportives. En particulier en ce qui concerne le football. On a vraiment l'impression que la chaine se croit investie d'un devoir de "bourrage de cranes" par des opérations d'abrutissement nationsal, peut-être pour faire oublier d'autres actualités, en répétant N fois, en détaillant, en disséquant le moindre événement sportif. Alors qu'à mon avis, 99% des auditeurs s'en moquent totalement.

Le summum est atteint avec l'affaire "Platini" (et Blatter, depuis des mois !) dont, là je suis certain, l'IMMENSE majorité des auditeurs se moquent comme de leur première chemise. L'affaire Platini n'aura absolument aucun effet sur la vie, le devenir ou le comportement de 99,99% des auditeurs. Des jours de baratin, des envoyés spéciaux, des éditions spéciales, d'interview et des bulletins d'information très largement dominés par ce sujet, cela devient à mon avis insupportable.

Mais l'abus des éditions spéciales et l'insistance à traiter lourdement des sujets dépassés ou sans intéret ne s'arrête pas là.

Par exemple, immobiliser l'antenne pour discéquer pendant des heures, commume par commune, les résultats détaillés des élections que tout un chacun peut retrouver dans son journal local ou sur Internet, ou encore discuter de l'avenir de tel ou tel carrieriste politique que personne ne connait, me semble très abusif.

De même, notre pays a hélas connu encore récemment des heures sombres et certains de nos concitoyens ont eu à en pâtir lourdement, et je respecte profondément leur peine et je m'associe à leur fouffrances. Toutefois, avec le recul du temps, cette actualité n'en est plus une et ressasser la moindre information concernant un tout petit point d'avancement de l'enquête à propos d'un éventuel fait touchant un individu au 25eme degré de l'affaire, me semble pour la majorité des auditeurs, d'une pertinence discutable.

Pour mon cas personnel, très modeste auditeur de base, j'aimerais que ma radio nous parle des sujets qui concernent l'intéret général et/ou qui sont porteurs d'orientations, de tendances ou de conséquences importantes pour la majorité des citoyens et leur avenir. Je ne dis pas qu'il faut passer sous silence tout ce qui ne concerne que des minorités, en aucun cas. Mais il faut cesser d'en faire "des tonnes", pendant longtemps, à propos de ce qui n'est plus de l'actualité ou qui n'est de l'actualité présente que pour une infime partie de l'auditoire, ou n'aura jamais aucune conséquence sur la vie des gens.

Franchement, l'affaire Platini, comparée à l'avenir de l'humanité ou aux horreurs qui secouent le monde quotidiennement...

Cordialement.

 

Gérard Vigouroux.

 

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Nous souhaitons être en mesure de vous satisfaire au mieux, tout en précisant qu’il nous est impossible de répondre personnellement aux 150 à 200 contributions que vous nous adressez chaque semaine sur le site mediateur.radiofrance.fr , sur Facebook « Médiateur des antennes », sur Twitter « @mediateurRF » ou par mail mediateur@radiofrance.com . Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, France Info et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire à destination de tous les responsables des antennes de Radio France.Merci de votre fidélité à nos antennes. Bruno DENAES, médiateur des antennes de Radio France.

Partager sur...