Urgence : ré-enseigner la forme interrogative

Jean-Philippe Grelot 22/06/2017 14:56 Radio France

Le 22 février 2016, je vous adressais un message, resté sans réponse :
"Combien de fois par jour entendons-nous sur votre antenne l'expression "C'est quoi ?" ? Doublée aujourd'hui, à propos de la Polynésie française, d'un navrant "C'est où ?" ? Qu'a fait la forme interrogative pour être malmenée ainsi, sans même que la faute de grammaire - car c'en est une, indubitablement - ne soit excusée par une substitution légère à l'oreille... Peut-on espérer des chaînes se prévalant de "France" jusque dans leur nom qu'elles s'attachent à véhiculer la langue française dans la richesse de ses formes, qualité qui aide normalement à la compréhension du propos ?
Bien cordialement et avec quelque espoir...
PS : sur le formulaire de contact que j'utilise actuellement, le cartouche de la fonction de vérification (invitant à taper les caractères affichés dans une fenêtre) est en anglais. Amusant..."
16 mois plus tard, aucun progrès constaté, au contraire. Puisque l'on envisage maintenant de donner priorité aux enseignements fondamentaux à l'école primaire, peut-on espérer que les médias nationaux, dont on attend quelque exemplarité, fassent un effort sur la langue en général et sur la grammaire en particulier ?
Avec mes meilleures salutations.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr

Partager sur...