violence à l’antenne

serge verdier 13/10/2016 9:05 France Inter

Bonsoir,
Je suis un auditeur fidèle de la matinale depuis... toujours. Le suis-je vraiment encore aujourd'hui? J'avoue ne pas partager la "ligne éditoriale" dominante mais apprécie les analyses fines de Bernard Guetta et l'animation générale d'un Patrick Cohen ou encore les commentaires attendus d'un Dominique Seux en regrettant les joutes avec Bernard Maris.
Mais je suis extrêmement choqué lorsqu'on laisse dire que l'école privée ou libre apprend aux élèves à être anti républicains ou d'autres phrases de ce type prononcées par Caroline Fourest sans que Patrick Cohen n'y apporte contradiction. Rien à voir avec la hargne positive que peut montrer Léa Salamé lorsqu'elle est en forme.
Comment peut-on laisser dire ceci? N'est-ce pas renforcer la confrontation entre français si ce n'est entre auditeurs? N'est-ce pas de l'incitation à la haine? Ou sont les valeurs de respect mutuel? J'en retire en gros que l'Etat dépense des milliards pour former des extrémistes... Mais est-ce vraiment cela que France Inter pense ou veut laisser croire qu'on peut penser? Que Thomas Legrand explique que toute personne ayant une image classique de la famille est un catholique conservateur, soit, mais dire que l'école forme des extrémistes ou le laisser dire sans la moindre réaction... Est-ce vraiment cela que France Inter veut promouvoir? Merci de votre réponse. En espérant qu'elle me permettra de continuer à vous écouter tous les matins sans regret! Bien cordialement. Serge Verdier

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...