La place de l’Islam sur France Culture

wikimédia

wikimédia

Des auditeurs s’étonnaient que, le dimanche matin, alors que les différentes religions sont présentes sur l’antenne de France Culture, l’Islam n’y était pas. L’émission « Cultures d’Islam » était en quelque sorte à l’écart l’après-midi. À partir du 8 mai, cela change et l’émission sera diffusée le dimanche matin, à 7h. Ghaleb Bencheikh en prend les commandes.

À l’occasion de ce changement, le médiateur revient sur la présence de la religion sur France Culture.  Sandrine Treiner, directrice, est au micro de Bruno Denaes pour expliquer ces choix.

Trop de sujets sur la question de l’Islam, de l’antisémitisme, des différentes religions.
En effet, les auditeurs sont toujours très nombreux à réagir sur la question du traitement de ce sujet à l’antenne et des émissions qui lui sont réservées. Beaucoup d’auditeurs trouvent que, dans les débats, avec les invités, dans les chroniques, il est beaucoup – trop, pour certains – question de l’Islam, de l’antisémitisme, des différentes religions.
Barbara : « Je suis navrée par l’infiltration de l’angle théologique qui traverse beaucoup trop vos programmes. Une émission de sciences qui parle de nos origines et évoque des scientifiques croyants… Plusieurs émissions philosophiques qui glissent vers la surexposition de l’aspect théologique dans leurs approches… Jacques Attali qui parle de ses racines et évoque longuement son lien à la religiosité, etc. Je me sens prise en otage »

Sur les sujets scientifiques, la question de la religion est très importante sur son influence sur la remise en cause d’un certain nombre de vérités scientifiques : il faut répondre à ces questions.

Les auditeurs écrivent aussi souvent à propos de l’émission d’Alain Finkielkraut du samedi. Ils regrettent qu’il fasse trop souvent référence à la Shoah, à l’antisémitisme, à la situation des Juifs : la question de l’identité française l’occupe aussi très souvent et le producteur est bien sûr libre de choisir ces sujets.