De l’amitié aujourd’hui

"Parce que c'était lui. Parce que c'était moi", écrivait Montaigne...Photo d'illustration (MORSA IMAGES / GETTY IMAGES)

"Parce que c'était lui. Parce que c'était moi", écrivait Montaigne...Photo d'illustration (MORSA IMAGES / GETTY IMAGES)

Amitié : inclinaison réciproque entre deux personnes n’appartenant pas à la même famille, dit le dictionnaire.
« Parce que c’était lui. Parce que c’était moi », écrivait Montaigne parlant de son illustre lien avec La Boétie ! Se sentant incapable de donner une explication plus superficielle !

De l’amitié en philosophie. Mais aussi la BD, la Belgique, la captivité, la confiance, la jalousie, le Japon, la langue de Raymond Devos, la mer, les phalanstères, privé et public, René Girard, le salut, le suicide, Tintin et le Capitaine Haddock, vouvoiement et tutoiement : tels sont les sujets très éclectiques abordés dans l’ouvrage co-signé par Michel Serres et Michel Polacco

L’amitié est, depuis bien longtemps, un sujet prisé des philosophes. Pour Aristote, elle est une condition de l’équilibre politique ; pour Platon, elle est nécessaire à l’élévation des âmes. Montaigne disait pour parler de ses liens avec La Boétie : « parce que c’était lui, parce que c’était moi ».
Michel Serres, lui aussi, sait de quoi il parle lorsqu il évoque l’amitié : on se souvient de la complicité intellectuelle qu’il entretenait avec René Girard ou avec Hergé, son « ami de vieillesse ». Il l’évoque au travers de ses voyages, de ses rencontres, dans des chroniques aussi diverses que Japon, Vouvoiement ou Belgique.
On dit souvent que l’on ne choisit pas sa famille, mais que l’on choisit ses amis. Vraiment ? Voici une réflexion jubilatoire sur l’un des piliers des sociétés humaines.

« Puisqu’il est difficile de parler de l’amitié… Michel Serres et Michel et Michel Polacco ont laissé parler l’amitié ! »

Membre de l’Académie française, Michel Serres est l’auteur de nombreux essais philosophiques et d’histoire des sciences, dont les derniers, Petite Poucette et Darwin, Bonaparte et le samaritain notamment ont été largement salués par la presse. Il est l’un des rares philosophes contemporains à proposer une vision du monde qui associe les sciences et la culture.
Michel Polacco a dirigé France Info de 2002 à 2007 et est secrétaire général de l’information de Radio France.

Retrouvez-les également sur franceinfo dans le « sens de l’info ! »

 

De l’amitié aujourd’hui Michel Serre et Michel Polacco aux Editions Le Pommier/Radio France et… dans la bibliothèque du Médiateur

BIBLITOHEQUE MED