Le Palais des festivals de Canne

Cannes : un festival populaire ?

Depuis le 11 mai, France Info fait vivre quotidiennement cette grande compétition internationale du cinéma avec, sur place, Yann Bertrand et Thierry Fiorile, du service Culture. Thierry Fiorile répond au médiateur en direct de Cannes. Certains auditeurs n’apprécient pas ce festival comme Dominique : « Vous allez nous seriner pendant 10 jours avec Cannes. Ce rendez-vous people, avec ses… Lire la suite

Denis Baupin ©Jean-François Achilli

Les dessous de l’affaire Baupin

L’affaire Baupin a beaucoup agité le milieu politique Une affaire révélée par Cyril Graziani, du service politique de France Inter, et par Médiapart… Cette affaire de harcèlement sexuel présumé met en cause le député écologiste Denis Baupin ; il a d’ailleurs dû démissionner de son poste de vice-président de l’Assemblée nationale. Les auditeurs ont été nombreux… Lire la suite

Maxppp/ Manifestation 1er mai

Ecoute « militante » de l’actualité sociale et politique

Manifestations du 1er mai, Nuit debout, loi El-Khomri, l’actualité est très sociale et les auditeurs réagissent beaucoup à tous ces événements. Pour leur répondre, Bruno Denaes, le médiateur des antennes, reçoit Grégory Philipps, directeur-adjoint de la rédaction de France Info.

Les réactions, il faut quand même le préciser, sont souvent partisanes. Beaucoup d’auditeurs écoutent avec des oreilles militantes. S’ils écoutent un reportage ou un invité qui ne va pas dans le sens de ce qu’ils voudraient entendre, c’est que le journaliste ou le présentateur n’a pas été objectif. Or, le journaliste relate des faits ou les explique…

A propos du 1er mai, plusieurs auditeurs ont estimé que France Info avait plus parlé, ce jour-là, du Front National que des manifestations contre la loi Travail… C’est vrai le matin du 1er mai, au moment où se déroulaient les deux rassemblements FN. L’après-midi, ce sont les manifestations sociales qui ont été plus présentes à l’antenne.

Annie demande, très suspicieuse : « Les temps de paroles du Front national sont-ils vraiment contrôlés ? ». Oui, évidemment, comme pour toutes les prises de position politiques. Le CSA contrôle rigoureusement les équilibres.

Il y a également les auditeurs, comme Bernadette, qui trouvent que France Info a plus parlé des policiers blessés que des manifestants blessés. Ou Catherine qui nous écrit : « J’étais dans les manifestations ; j’ai pu constater une agressivité particulière des forces de l’ordre, y compris envers des manifestants « normaux », pas des casseurs. Mais vous ne parlez que des policiers blessés ». Et elle ajoute : « J’écoute France Info depuis longtemps parce que je pense que c’est une radio indépendante du pouvoir, aujourd’hui j’ai un doute »… Redisons-le une nouvelle fois, il n’y a pas de consignes du ministère de l’Intérieur données aux journalistes; France Info est totalement indépendante de tout pouvoir. Aucun journaliste n’accepterait qu’on lui dicte sa conduite. Par ailleurs, Grégory Philipps explique que deux reporteurs ont suivi la manifestation parisienne, l’un côté social, l’autre côté débordements. Les deux aspects ont été couverts le mieux possible.

Pour terminer, une question différente, mais intéressante, à propos du nombre de manifestants et des chiffres souvent fantaisistes des organisateurs. Xavier s’étonne : « Je suis toujours surpris d’entendre les journalistes annoncer, comme ce 1er mai, 1 800 manifestants à Toulouse selon la police, 12 000 selon les organisateurs. Les journalistes devraient vérifier ». Les journalistes n’ont pas les moyens de vérifier. Dans un souci d’honnêteté, les deux chiffres sont communiqués, même si ceux de la police sont les plus proches de la réalité. L’année dernière, une étude a été menée par trois personnalités indépendantes ; elle a montré que, de par leur méthode de comptage, les chiffres de la police étaient justes, même souvent légèrement augmentés pour compenser une marge d’erreur possible. Deux articles intéressants à ce sujet: celui du Monde et de Médiapart.

Alice Serrano/ Destitution Dilma Roussef

La complexe situation politique du Brésil

Direction, le Brésil et sa crise politique.
Une crise pas toujours très bien comprise ni très bien expliquée de ce côté-ci de l’Atlantique, si l’on en croit les auditeurs qui ont écrit au médiateur de Radio France. Il est vrai que lorsque France Info évoque au quotidien le feuilleton de la destitution de la présidente Dilma Rousseff ou  les manifestations de soutien ou d’opposition, il est difficile de rentrer dans tous les détails de cette situation complexe.

Bruno Denaes, médiateur des antennes, reçoit Alice Serrano, grand reporteur à France Info, qui vient de passer une semaine au Brésil.
Elle a pu se plonger dans cette situation politique. Des auditeurs lui ont reproché de se focaliser sur les opposants à Dilma Rousseff. Le parti pris de France Info était de suivre ces opposants, de comprendre qui ils sont, afin de chercher d’éventuelles similitudes avec le mouvement « Nuit debout » qui naissait en France à peu près au même moment. En fait, Alice Serrano a pu constater, en les rencontrant, que les opposants ressemblent, en réalité, plus aux partisans de la « Manif pour tous ». 

Sur des sujets de politique intérieure ou internationale, certains reprochent un parti-pris de France Info parce qu’ils ont entendu un reportage sur un angle précis, par exemple les opposants à Dilma Rousseff. Mais il est possible de ne pas avoir entendu le reportage sur ses partisans et, alors, de croire que France Info ne s’intéresse qu’à un seul camp ; ce qui n’est évidemment pas la réalité. Alice Serrano précise qu’un sujet a été diffusé le lendemain sur les « pro-Dilma ».

La situation est complexe et les « corrompus » sont dans tous les camps, de droite comme de gauche. Il faut être sur place pour essayer de comprendre au mieux la situation. C’est ce qu’a fait Alice Serrano, avec l’aide d’un fixeur. C’est une personne du pays qui connaît bien la situation ; elle lui a permis de travailler plus sereinement et d’être introduite dans des endroits potentiellement dangereux, comme les favelas, où, d’ailleurs, elle a entendu à plusieurs reprises de coups de feu.

A consulter les reportages d’Alice Serrano sur France Info

Christophe Abramowitz /Orphea

Audiences : les coulisses de Médiamétrie

Les audiences radio du premier trimestre 2016 ont été révélées ce 20 avril par Médiamétrie. De très bons résultats pour le groupe Radio France et, notamment, pour France Info. Plongée dans les coulisses de Médiamétrie avec Marie-Dominique Chevreux, la directrice des études de Radio France En radio la mesure se fait par un sondage auprès de la… Lire la suite

linky

Compteur et complots

Un simple compteur peut rendre une partie des auditeurs complètement paranoïaques et prêts à croire n‘importe quelle information diffusée sur internet et les réseaux sociaux : les complotistes se sont emparés de Linky. Ecoutez la chronique du Médiateur sur France info ce 16 avril Linky C’est le nom du compteur connecté qui va remplacer les… Lire la suite

nouveau decret pub

Les nouvelles règles de la pub

Mercredi, le décret régissant les nouvelles règles de publicité sur les ondes de Radio France – et donc de France Info – a été publié au Journal officiel a fait réagir des auditeurs. Ils craignent que, désormais, la publicité envahisse notre antenne. Pour expliquer les nouvelles règles et répondre aux inquiétudes des auditeurs, le médiateur… Lire la suite

Attentats en Belgique les coulisses de France info

Terrorisme : les rédactions francophones plus performantes

Grâce à une fructueuse collaboration avec les confrères belges de la RTBF, France Info a été la première radio à pouvoir donner des informations fiables et majeures sur les opérations qui ont suivi les attentats de Bruxelles. Et cela devrait continuer… Ecoutez la chronique du 26 mars dernier Matthieu Aron, directeur du pôle Enquêtes-Investigations de… Lire la suite

Attentats en Belgique les coulisses de France info

Attentats en Belgique : les coulisses de France Info

Semaine (du 22 mars) marquée par les terribles attentats qui ont touché la Belgique. France Info s’est mise en édition spéciale dès que les explosions à l’aéroport de Bruxelles ont été connues et les faits vérifiées. Erik Kervellec, le directeur de la rédaction de la chaîne, répond aux questions des auditeurs au micro du Médiateur,… Lire la suite

5 ans de guerre en syrie

5 ans de guerre en Syrie

Ce 15 mars, France Info a consacré une journée spéciale aux 5 ans de guerre en Syrie. Cette guerre terrible touche principalement les civils et a déjà provoqué plus de 270 mille morts et des millions de déplacés. Cela provoque, aussi, de multiples réactions d’auditeurs… Pour y répondre, Isabelle Labeyrie, chef du service Monde de… Lire la suite