France Inter toujours plus proche de ses auditeurs

Les auditeurs de France Inter ont des exigences et le font savoir quotidiennement à travers les messages qu’ils adressent à la médiatrice. Pour vous auditeurs la radio, votre radio,  doit représenter la diversité des Français, qu’il s’agisse de culture, d’opinions, d’origine sociale et géographique. La diversité des invités en studio, la pluralité des points de vue,… Lire la suite

Le français est à nous : petit manuel d’émancipation linguistique

Le français est à nous !, écrit par les linguistes Maria Candea (docteure en linguistique française, maitresse de conférences à l’université Sorbonne Nouvelle) et Laélia Véron (agrégée de lettres modernes, docteure en langue et littératures françaises, maitresse de conférences en linguistique à l’université d’Orléans et diplômée de l’ÉNS de Lyon), sort aujourd’hui en librairie ! Qu’est-ce qu’une… Lire la suite

Léa Salamé, Elections européennes et Environnement

 Au menu de ce rendez-vous : Léa Salamé, élections européennes et environnement/ planète Avant d’être un canevas politique, l’Europe c’est un mythe. L’histoire d’une princesse de Phénicie, le Liban actuel. Et dans l’histoire de cette déesse se mêlent une rencontre, l’amour et la disparition momentanée. Autant d’ingrédients qui font écho à une voix de la matinale. Une journaliste car /dans… Lire la suite

« Bonjour à toutes et tous », Maria Candea

“France Culture utilise de plus en plus le ”bonjour à toutes et à tous “ Est-ce important ou n’est-ce qu’un détail ou une mode ?” Maria Candea, Maitresse de conférences en sociolinguistique française, Université Sorbonne Nouvelle. revient sur l’utilisation de « Bonjour à toutes et tous ».

« En marge de… », Jean Pruvost

Les journalistes utilisent toujours l’expression « en marge de… » pour évoquer les débordements. Quel est le sens réel de cette expression ? Jean Pruvost, professeur émérite de Lexicologie, d’histoire de la langue française à l’université de Cergy-Pontoise explique le sens du mot.

Autrice, Maria Candea

« Autrice, quand même, c’est moche.  » Maria Candea, Maitresse de conférences en sociolinguistique française, Université Sorbonne Nouvelle. revient sur l’utilisation du mot « autrice ».

Féminisation des noms de métiers, Maria Candea

« Que le sujet fait causer ! et si l’on simplifiait vraiment, en s’inspirant d’autres langues, car tout ce questionnement me semble très franco-français : ne pourrait-on décider de s’en tenir à l’article (le, la) qui désigne le genre sans changer l’orthographe du nom ? trop simple ? » Maria Candea, Maitresse de conférences en… Lire la suite