Coronavirus : France Bleu bouscule sa grille

Communiqué de presse du 30 mars :

Les stations de France Bleu se regroupent pour proposer à leurs auditeurs 16 antennes régionales de 6h à 12h tous les jours

Pour garantir la pérennité de son offre de service public de proximité pendant toute la durée de la crise sanitaire, France Bleu adapte sa proposition éditoriale en 16 antennes régionales*. Chaque jour, France Bleu propose ainsi 100 heures de production locale et 12 éditions d’information de proximité.

Retrouvez également les dossiers, initiatives, reportages sur le site de France Bleu


« Nous sommes engagés dans une course de fond solidaire et en relais. Il nous faut préserver notre capacité à tenir et délivrer notre promesse éditoriale. Cela nécessite des évolutions importantes et régulières, en cohérence avec notre plan de continuité d’activité et en anticipation des conséquences croissantes de la situation inédite à laquelle nous faisons face. », explique Jean-Emmanuel Casalta, directeur de France Bleu.

100 heures de programmes de proximité par jour et une offre sans équivalent sur le numérique avec 44 sites d’information et de vie locales.
De telles dispositions permettent aux équipes des différentes stations locales de nourrir l’antenne commune au micro de laquelle les auditeurs peuvent entendre se succéder les voix familières de leur quotidien.

« Cette décision poursuit le double objectif de réduire drastiquement la présence de nos équipes dans les stations, afin de leur éviter un maximum de déplacements, d’accentuer l’étanchéité des mesures barrières, et de renforcer notre capacité à assurer notre mission de service public tout au long de cette crise, dont nous ne connaissons encore que les prémices. Il nous faut anticiper l’impact à venir de la pandémie et préserver les femmes et les hommes qui font France Bleu au quotidien. », poursuit Jean-Emmanuel Casalta.

Le principe du regroupement avait déjà été appliqué ces derniers jours quand les stations locales de France Bleu Normandie Calvados + Orne à Caen, France Bleu Alsace à Strasbourg, France Bleu Gascogne à Mont-de-Marsan (réouvert), France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Creuse à Guéret (réouvert) ont dû temporairement fermer leurs locaux pour passer intégralement en télétravail.

  • Les 16 antennes régionales :
    Île-de-France
    Berry – Orléans – Touraine
    Creuse – Limousin
    Poitou – La Rochelle
    Gironde – Périgord
    Béarn – Gascogne – Pays Basque
    Azur – Provence – Vaucluse
    Gard Lozère – Hérault – Occitanie – Roussillon
    Corse
    Reims – Metz – Nancy – Strasbourg
    Belfort – Besançon – Dijon – Auxerre
    Chambéry – Grenoble – Valence – Saint-Étienne – Clermont
    Breizh Izel – Armorique
    Loire-Océan – Mayenne – Maine
    Normandie (Calvados + Orne) – Normandie (Seine-Maritime + Eure) – Cotentin
    Nord – Picardie

France Bleu bouscule sa grille afin d’accompagner ses auditeurs en cette période de confinement. Le réseau se propose ainsi de se mobiliser et « concentrer tous ses moyens » pour « recréer le lien social et s’oriente(r) 100% solutions auprès des auditeurs sur tout le territoire », Toutes les émissions sont ainsi ouvertes aux auditeurs. Tous ces rendez-vous sont relayés sur les réseaux sociaux où les auditeurs peuvent aussi déposer leurs messages.

France Bleu Creuse et Limousin font antenne commune
Chrystel Rouchon-Larrède, directrice de France Bleu Creuse a fait état vendredi d’une suspicion de Covid-19 chez un de ses collaborateurs, qui va bien à ce jour. « Le temps de mettre en œuvre ce samedi la désinfection des locaux, nous avons opté pour une antenne commune avec nos voisins de France Bleu Limousin », indique-t-elle. Elle explique : « Mon objectif en tant que responsable de la station, est de préserver mes équipes et leur santé, tout en assurant la mission de service public de proximité et d’info qui nous incombe. À partir d’aujourd’hui, lundi, France Bleu Creuse et France Bleu Limousin vont donc travailler ensemble pour apporter aux auditeurs de la Creuse et du Limousin des émissions tout au long de la journée du lundi au dimanche ».

A Caen, France Bleu se réinvente…
Depuis sa fermeture mardi dernier pour cause de suspicion de cas de coronavirus, l’antenne caennaise de France Bleu a dû changer de façon de travailler. France Bleu Cotentin a pris le relais, en intégrant ses voisins caennais dans sa grille de programmes. Ceux-ci travaillent désormais depuis chez eux, avec l’interdiction de se rendre sur le terrain.

SOLIDARITE ET INTERACTIVITE SE CONJUGUENT SUR LES ANTENNES DE RADIO FRANCE

Chaque soir à 20H, à l’initiative du réseau de radios locales, France Bleu et franceinfo leur rendent aussi hommage en relayant les applaudissements et les témoignages de ceux qui se mettent à leurs fenêtres, mis en musique avec le titre “A nos héros du quotidien” de Soprano. Une initiative à suivre également sur les réseaux sociaux avec le #NosHerosduQuotidien.

Face à la crise, les antennes de Radio France se mobilisent pour informer et divertir les auditeurs, mais aussi pour créer et maintenir le lien social entre les Français.
Grâce à la relation unique qu’elles entretiennent avec leurs auditeurs, France Inter, franceinfo et France Bleu encouragent au quotidien la solidarité entre Français. Elles ouvrent leurs antennes à l’occasion de nombreux rendez-vous d’interactivé où chacun peut échanger ses conseils, proposer son aide mais aussi témoigner de sa reconnaissance pour les personnels soignants, en première ligne face au Coronavirus.