La mobilisation de la Direction des sports de Radio France

Vincent Rodriguez, directeur des Sports de Radio France s’adresse aux auditeurs :

Chères auditrices, chers auditeurs

Ce devait être l’été de tous les exploits sportifs. Roland Garros, Euro de football, Tour de France, Jeux Olympiques, Jeux Paralympiques, les championnats d’Europe d’athlétisme en France : six compétitions majeures qui s’enchaînent en un peu plus de trois mois : un été comme il en existe rarement dans une vie de journaliste sportif.
Nous étions début mars. L’excitation gagnait du terrain chaque jour à la Direction des sports. Nous étions prêts. Certains de nos journalistes s’amusaient même à jouer « le match » devant la machine à café. Cédric Guillou notre spécialiste football nous mimait par anticipation son commentaire de la finale de l’Euro, debout sur son pupitre au stade de Wembley à Londres, s’époumonant au moment du but victorieux de Griezmann en finale face à l’Allemagne. Et puis, le virus est arrivé, et le grand rideau du sport est tombé.

Les lumières de Wembley et les grandes compétitions de l’été se sont éteintes les unes après les autres laissant la place à l’angoisse du vide, de la page blanche. Fini les grandes envolées sur les exploits des bleus. Nous étions des baroudeurs de la planète sport, un virus invisible venait de nous transformer en des journalistes de salon, contraints de raconter le sport à distance, devant un ordinateur depuis nos appartements.

Nous essayons depuis de nous adapter, d’être à tout instant à l’écoute de l’air du temps dans le monde du sport. Comme dans d’autres domaines, c’est un environnement instable qui nous emmène au gré des jours sur des terrains inconnus, des sables mouvants. Nous nous sommes intéressés au tout début de la période de confinement à ces champions sportifs qui pédalent dans leur garage sur leurs home- trainers pour garder la forme. Nous avons demandé à certains de nos consultants de se transformer en coach santé- bien être.
Au-delà des conseils de coaching qui restent précieux, nous nous sommes rapidement aperçus que l’actualité sportive se déplaçait très rapidement sur d’autres terrains de l’information : économique avec les difficultés financières de certaines grandes institutions du sport, des associations, des fédérations. Nous rapportons aussi sur nos antennes et supports numériques de nombreuses histoires de ces sportifs connus ou pas qui relèvent au quotidien des challenges d’une autre nature et d’une autre portée. Ce sont ces femmes et ces hommes acclamés hier par des stades entiers qui s’engagent dans dans cette nouvelle épreuve comme Maxime Mbanda, rugbyman italien devenu brancardier du jour au lendemain pour soulager les soignants italiens débordés dans les hôpitaux de Lombardie.

Ces valeurs de solidarité et d’entraide, les journalistes de la Direction des sports s’emploient aussi à les mettre en pratique pour soutenir les efforts de nos rédactions dans d’autres domaines. La moitié de nos effectifs est aujourd’hui redéployée à France Inter et Franceinfo pour renforcer les services d’informations générales. Mais quelque soit notre affectation, dans cette période qui aurait dû être une année olympique, résonne dans nos esprits de journalistes sportifs avec une portée particulière cette petite phrase du Baron Pierre de Coubertin : « Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre ».

D’autres liens :
https://www.franceinter.fr/emissions/histoires-de-sport

https://www.francebleu.fr/sports/football/coronavirus-la-ligue-aura-de-foot-fera-tout-pour-que-des-clubs-ne-mettent-pas-la-cle-sous-la-porte-1587064021

https://www.franceinter.fr/sports/apres-l-annulation-du-masters-1000-de-tennis-de-madrid-les-joueurs-et-joueuses-s-affronteront-sur-console

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/sumo-penderie-poele-pong-une-federation-des-sports-confines-voit-le-jour-pour-continuer-a-faire-de-lexercice-pendant-le-covid-19_3918997.html

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement-le-tennisman-lucas-pouille-ne-voit-pas-comment-le-tennis-peut-reprendre-dans-letat-actuel_3917187.html

https://www.francebleu.fr/sports/football/fin-des-championnats-de-foot-amateur-en-bretagne-une-decision-logique-qu-il-faut-accepter-1587103807

Vincent Rodriguez, directeur des Sports de Radio France