Débat de l’actu : grèves à la SNCF, le regard des auditeurs

greves-sncf©-Maxppp--Romain-Boulanger

Réactions des auditeurs à la suite de la diffusion du Téléphone Sonne du vendredi 1er novembre

J’estime anormal, voire scandaleux, qu’une entreprise publique financée par les usagers et par les contribuables se soustraient au débat public en refusant de participer à un débat sur la radio de service public…

Le meilleur service public n’est-il pas assuré par le privé? Quelle entreprise du secteur concurrentiel pourrait-elle se permettre de traiter ainsi ses clients en leur empoisonnant régulièrement la vie avec des grèves pour le moindre prétexte?
Pourquoi l’entretien des trains est-il confié à une entreprise de service publique, les technicentres de la sncf alors qu’il s’agit d’une prestation de service ? Pourquoi n’est-il pas assuré par le constructeur Alsthom?

C’est juste un recul social de + ce gouvernement et sa majorité sont en train de casser tout se qui ressemble à du service public ;Ils en ont semble-t’il une véritable haine.
En Angleterre les habitants réclament à un retour dans le public au service des citoyens pas de quelques intérêts je suis scandalisé de voir cette destruction méthodique de ce qui fait un pays

Comme toujours défilé de patrons et de leurs idées portées par vos Rédactions et vos invités. Voila maintenant une émission entière consacrée au nouveau patron de la SNCF

J’entends beaucoup parler des grèves sur le réseau ouest, moins de l’arrêt total des circulations sur une grande partie du réseau en Occitanie suite aux intempéries du 22 octobre : reprise annoncée au pus tôt pour le 24 novembre….. Je comprends qu’il faille du temps pour réparer mais qu’aucune solution alternative ne soit mise en place (bus, cars….), c’est inadmissible !!!!!!

Je vis à côté de la frontière espagnole et y circulent des camions de toute l’Europe. Sur l’autoroute, une file de camions non stop qui se doublent les uns les autres donc autoroute très dangereuse et région très polluée.
A quand plus de camions sur le rail ? Certains circulent déjà ainsi mais bien trop peu.

Le problème essentiel dont on ne parle jamais est quel est la mission d’un service public ferroviaire. A quel prix ? Qui doit payer l’état? les régions ou???? Par exemple en suisse l’état fédéral prends en charge X dessertes par jour et les cantons financent les dessertes supplémentaires
Le service public c’est avant tout un service égalitaire pour chaque voyageur. Qu’en est-il des abonnés TGV comparés aux voyageur occasionnel.

à l’heure où l’on parle d’écologie, pourquoi les différents gouvernements ont-ils choisi le tout routier pour le transport de marchandises. Les murs de camion sont-ils l’avenir ?

Je reçois, sans l’avoir fait exprès, les pubs de Ouigo. La SNCF me propose sans arrêt de bons prix pour aller à Prague ou à Amsterdam (où je n’ai rien à faire) mais je n’arrive toujours pas à trouver un AR Lyon Paris à un prix abordable! Quant à rejoindre Saint Jean de Losne….je n’y pense même plus.

Que vaut un débat sans contradicteur ? Rien. Haro unanime sur la SNCF.
Aucun intérêt. On aimerait que France Inter soit garante de débats équilibrés.

Quid de la suppression du service auto train dans un contexte d’une recherche de moins d’usage de l’automobile? Où est le point de vue écologique ? Service fréquenté l’été par les familles, les personnes qui souhaite voyager tranquilles sur de longs trajets. Par quoi le remplacer? transport par camion ? La personne de la FNAUT pourrait-elle faire le point ? Merci.

Je pense que le rail est l’avenir si l’on veut réduire notre impact écologique – il est urgent de réagir

Suppression de nombreux trains, mise en place de bus… quid des personnes à mobilité réduite!? Une fois de plus, on nous oublie.
Devoir déjà gérer sa vie au millimètre chaque jour et pour tout, pourquoi encore et toujours nous complexifier nos transports quand tout est déjà compliqué. Peut-être juste ne sommes nous pas assez rentables pour être pris en considération…!?! Merci pour votre émission.

Il est devenu difficile d’acheter un billet de train. J’ai été confronté à différentes situations. OU faire la queue et rater son train quand on a une correspondance TER. Ou se prendre une amende parce qu’on arrive pas á trouver le bon billet sur les machines. ou payer en espèce car les machines n’accepte que les pièces ; donc changer les billets en pièces de monnaie dans une machine avant de pouvoir payer a la machine.

Comment se fait-il que les tarifs Oui-go augmentent à chaque visionnage, comme l’avion? Ex: je devais aller à Nantes il y a un an, le tarif vu le lundi était à 20 $, le mardi à 21, le mercredi à 23…

Je suis un usager très régulier de la SNCF et merci de me permettre de témoigner des nombreux retards qui m’ont souvent porté préjudice y compris dans mon travail. J’ai subi la précédente grève perlée avec beaucoup de désagréments et le recours parfois à un taxi et donc des dépenses. Merci de dire ma colère sourde et silencieuse je ne connais pas la solution. Mais aujourd’hui c’est difficile de comprendre les agents qui travaillent à la SNCF et ce qu’ils veulent vraiment.

Dans ma ville le SNCF a fermé la boutique , pour acheter un billet de train c’est compliqué. J’ai bientôt 85 ans , pas de téléphone moderne ni une photocopieuse , je fais comment ? Les gens âgés ne VEULENT pas dépendre de leurs enfants pour faire tout !!!!! ET aller à la gare à Paris avec RER etc , c’est trop fatiguant alors la solution , NE PLUS BOUGER

Mais la perception Cher Monsieur est claire : la politique des tarifs est immorale ! Qu’on remette les tarifs plus stables. Un train à un parcours et nous devrions payer le billet au parcours. Voilà le critère que tous nous percevons, nous les particuliers.

Je voulais aussi dire à quel point je suis solidaire des cheminots :
Les grandes grèves d’il y a 2 ans, dénonçant la perte du service public, se sont avérées justifiées (il n’est, aujourd’hui, à Paris, plus possible de prendre un billet au guichet sans rendez-vous). Les dernières grèves : quid en cas d’agression s’il n’y a pas de contrôleur?

« Mais y pensent pas aux usagers quand ils (les cheminots) font grève ? » s’insurge l’animateur du téléphone sonne… Mais ils pensent D’ABORD aux usagers quand ils font grève pour la sécurité de tous, que l’on soit dans la cabine de conduite ou derrière, dans les wagons…
« Mais y pourraient pas faire grève sans faire grève ? » demande une auditrice ? Mais elle pourrait pas écouter cette émission en éteignant sa radio ?

Lorsqu’il y a un incident qui retarde une rame, il n’y a jamais d’information dans le train, et ce depuis toujours, ça ne change pas, ils s’en foutent complètement ! et ce n’est pas le discourt de propagande qu’on vient d’entendre qui me fera changer d’avis !

Je m’étonne de la qualité de vos invité-e-s : la porte parole d’un syndicat tel que L’unsa ferroviaire ou bien la porte parole de la fnaut sont-ils-elles représentatives d’une opinion fiable? De plus, les questions soulevées ne recouvrent pas l’ampleur des problématiques que les cheminots posent. Il est étonnant que les intervenants semblent considérer que la privatisation aille de soi. Je suis étonné de l’absence de point de vue critique de vos intervenants.

Avec le réchauffement climatique on nous incite à prendre les transports en commun, mais les billets sont de plus en plus non échangeable et non remboursable. Cette politique, économiquement peut-être avantageuse, est contre-productive au niveau des efforts carbone.

« Usagers SNCF » : Cette terminologie ne devrait plus avoir cours…………en effet les usagers sont avant tout des……………….Clients qui méritent à ce titre des égards…………pour le rester…………sinon ils vont quitter le navire publique tant ils sont fatigués d’être usagés jusqu’à la corde!!