Le quart d’heure de célébrité par Frédéric Pommier

Radio France

Le journaliste publie un recueil de ses chroniques diffusées sur France Inter. Dans le « Quart d’heure de célébrité », Frédéric Pommier dressait chaque vendredi le portrait d’un « inconnu » ayant surgi dans l’actualité et que celle-ci a rendu célèbre quelques jours ou quelques heures. Un livre qui vient clore trois années de chroniques à la matinale.

La chronique « Les Morts de la rue » le 2 novembre 2018

Jean-Pierre Meston, Guy Joao, Natalia Barnett, Marie-Solène Letoqueux, Patrick Poivey, Christine Renon, Jean-Jacques Razafindranazy, « Grain de Riz », Anne Soupa, Marie Cau ou Sarah Thomas… autant d’inconnus subitement mis en lumière par l’actualité – une actualité tragique, parfois, pour certaines ou certains, à l’image du suicide de Christine Renon, directrice d’une école à Pantin – et auxquels Frédéric Pommier a rendu hommage pendant trois ans.

A découvrir deux portraits inédits du « Quart d’Heure de Célébrité ».

Des « anonymes » qui connaissent leurs moments de gloire

Dans les soixante-six portraits qui parcourent le livre, Frédéric Pommier raconte ainsi l’histoire d’hommes et de femmes ordinaires. De ce chômeur sommé de « traverser la rue » pour trouver du travail par Emmanuel Macron, à cette étudiante qui a tenu tête à son harceleur, c’est à partir de ces vies singulières que se dessine en filigrane le portrait d’une époque et de son actualité.

Des « quarts d’heure » de célébrité ultimes clins d’oeil à la phrase d’Andy Warhol désormais célèbre : « A l’avenir, chacun aura droit à quinze minutes de célébrité mondiale« .

Toutes les chroniques de Frédéric Pommier à réécouter sur le site de France Inter

Quelques remerciements d’auditeurs

Bravo à Frédéric Pommier pour son dernier « le quart d’heure de célébrité ». Délicate mise en chanson de sa chronique, j’ai beaucoup aimé, c’est très créatif et délicat. De façon générale, j’apprécie très souvent le ton décalé, la créativité et la sensibilité de cette personne qui mine de rien sort des sentiers battus. Merci et encore bravo.

Je vous écoute très souvent dans ma campagne normande, je suis toujours captivée et touchée par vos chroniques. Ce matin vous m’avez bouleversée, étant moi même maman de Victor 5 ans autiste… à travers l’histoire de votre amie Sophie c’est le parcours et le quotidien de tellement de familles que vous avez racontés aujourd’hui, avec finesse et sensibilité. Merci à vous.

J’ai été très touchée par l’intervention de Frédéric Pommier, ce matin, juste avant 7h00. Le sujet étant, le don d’organe. Je n’arrive pas à trouver la vidéo que je voudrais partager, et par la même, écouter à nouveau. Merci par avance de me la faire parvenir. 

Aujourd’hui elle m’a particulièrement touchée. On a si peu parlé de cette collègue. Son inspecteur ne s’est même pas déplacé. Le ministre a fini par se fendre hier d’une vidéo à tous les directeurs à ce sujet.
Les politiques en profitent pour récupérer cette histoire pour présenter de nouveaux projets de réformes. Loin d’être à ce niveau d’épuisement, car j ai la chance d’être à Paris, je comprends la détresse de Christine Renon. La froideur de la hiérarchie. Le pas de vague. Nous sommes les premiers fusibles au centre de tous les combats.
Merci de cet hommage pour elle mais aussi pour nous tous.

Merci pour cette chronique bien variée. Vous venez de nous décrire la descente aux enfers rapide de ce couple gérant de Larbresle…. Mais comment leur dizaine de photos ont elles amenées sur internet?? Qui les a diffusées et comment ? Un peu plus d’investigation serait bienvenue.

Vous pouvez procurer le livre de Frédéric Pommier sur le site de Radio France

Frédéric Pommier est journaliste à la rédaction de France Inter depuis 2001. Il tenait depuis 2017 la chronique « Le quart d’heure de célébrité » le vendredi à 6h54, et la revue de presse du week-end le samedi et le dimanche à 8h30.