Comprendre

02/12/2019 17:09 Radio France

Bonjour Madame la Médiatrice,

Serait-il possible d'avoir quelques explications sur la diffusion aléatoire des émissions en période de grève ?
Par exemple, sur France Inter la matinale offre une alternance de programmation normale et de plages musicales "grève".
Est-ce que cela signifie qu'il y a un changement de technicien ou de présentateur ? Augustin Trapenard succède au 7-9 qui a été diffusé normalement mais l'émission Boomerang ne peut se faire. Parfois Sonia Devillers prend l'antenne vers 9h40 alors qu'il n'y a pas eu Boomerang...Nous pourrions multiplier les exemples.
Il serait intéressant de savoir - pour expliquer la non-diffusion d'une émission - combien de personnes impliquées dans sa réalisation sont en grève. Autrement dit, 1 technicien gréviste suffit-il à arrêter le système ? idem pour les journalistes. Cet aspect quantitatif de la grève serait instructif car il y a vraisemblablement un rapport très intéressant entre le nombre de grévistes censés être opérationnels en temps T avec le nombre de non grévistes ou encore de grévistes n'ayant pas de lien direct avec l'émission non diffusée. Je vous remercie pour l'attention que vous voudrez bien porter à ma question qui touche des points sensibles tant l'impact de la grève est disproportionné par rapport au nombre de grévistes communiqué par la direction. Bien à vous.