Françoise Nyssen dans remède à la mélancolie

14/09/2020 13:57 France Inter

J'écoute France Inter à cet instant et le texte si émouvant de votre enfant résonne d'une façon si particulière et si personnelle que j'ai envie de vous écrire.
Comme vous je suis maman d'un enfant de 16 ans, un enfant précoce qui a fait une tentative de suicide à 14 ans. Et simple coïncidence, mon fils s'appelle Antoine.
Je vis aujourd'hui avec cette menace permanente qui m'empêche, pour reprendre les mots de votre enfant, d'être heureuse pleinement.
En vous écoutant, j'ai eu envie de vous écrire en écoutant vos engagements multiples et cette force de vie qui se dégage de vous. Je le fais donc ici car je ne sais comment vous contacter et sans savoir si vous pourrez me lire.
Bien cordialement,