J’avais envie de partager avec vous ce texte que j’ai écrit…

06/05/2020 15:21 Radio France

En cette période insensée
Faire de banales courses était
Acte héroïque pour son foyer
Episode à risque pour la communauté.
Proximité soudain devenait subversion
Caresse sinon féline, imagination.

La mort menaçante,
Je me sentais pourtant
Plus vivante que jamais.
Confinée.
Agir pour l’avenir de l’humanité,
Ou plutôt
Accepter de circonscrire sa Liberté.

Le rythme sans fin
De la locomotive des journées
S’était arrêté.
Un nouveau quotidien,
Pour le temps
Une nouvelle unité.

Ouvrir le frigo
Vide.
Ouvrir un espace de Liberté.
Circonscrire offre un terreau
Propice alors à créer.

Contempler
Notre plafond, notre salon, notre balcon, notre existence.
Ranger nos garages, ranger ses pensées
Réparer nos vélos, dégivrer nos frigos.
Dégivrer nos pensées.
Confinés

*

Le Monde d’après
Nous fait tour à tour frémir ou fantasmer.
Mais la France ne s’est pas arrêtée, elle a ralentit.
Muette, elle pensait autrement
Confinée.

Déplorer l’engouement pour un retour à la normale,
Car hier n’est pas normal.
Hier est à éviter.

Tragique épidémie ou opportunité inouïe,
Perche tendue,
Indice du vivant ?

Confinés !
Je rêve que demain encore on se souvienne
Que nous sommes tout petits.

Pour une petite semaine encore,
Nous sommes collés.
En salle d’étude à domicile.

Confinés,
Copions cent fois
« Demain, je continuerai à agir pour l’avenir de l’humanité. »

Ninon