Précautions de langage : les « jeunes de 21 ans » qui sévissent dans les banlieues

05/11/2019 14:32 France Info

Lorsque des voyous mettent le feu, attaquent pompiers et policiers dans les banlieues, ce sont toujours des "jeunes", même s'ils ont 21 ans, comme le mentionne ce matin l'un de vos journalistes.
Dans un autre contexte, diriez-vous qu'un jeune (de 21 ans) a attaqué une banque ? qu'un jeune (toujours de 21 ans) a renversé des piétons sur un passage protégé ? ou violé ? ou attaqué une vieille dame ? Dans ces cas-là, vos journalistes ne s'y risquent pas et il s'agit toujours "d'hommes", voire de malfaiteurs ou de chauffards. Alors ?pourquoi ne pas parler de voyous à propos de ceux qui détruisent, brûlent, attaquent, à partir du moment où ils commettent leurs méfaits dans les banlieues ?
Pour votre information, voyou : garçon qui traîne dans les rues, plus ou moins délinquant (Larousse en ligne)