Tics du langage

30/10/2019 13:00 Radio France

Bonjour,
nous sommes linguistes polyglottes et auditeurs quotidiens d'Inter/Culture/Classique. Nous nous amusons des tics du langage qui parsèment par mimétisme les discours des invités et journalistes de Radio-France (nous n'écoutons pas les autres).
"Donc du coup", "du coup", "notamment", "pourquoi-passque", "voilà", apparaissent un nombre incalculable de fois à la minute d'antenne, parfois à chaque début de phrase, après chaque virgule. La palme revient actuellement à "en fait", qui non seulement n'a comme les autres tics plus aucune fonction syntaxique mais celle d'habillage d'un énoncé. 10, 12, 15, 20 fois "en fait" par tranche de trente secondes, qui est la moyenne haute d'un exposé résultant d'une question posée à un invité. Cela rend la qualité de l'énoncé douteuse, comme la faculté de s'exprimer à la radio.
Avec nos remerciements,

Bonjour,

Nous avions demandé à Jean Pruvost d’analyser ces tics de langage chez les journalistes, les invités mais aussi chez les auditeurs

Tics de langage, le sens du mot par Jean Pruvost

 

Partager sur...