#11 Fermeture des écoles

Les chaînes de télé pourraient être utilisées pour diffuser les programmes des écoles ou collèges Ex : la 1 pour les CP CE1 , on fait de la lecture. La 5 pour les collèges : histoire ou maths etc etc. Les enfants auraient des horaires de cours précis

M. Macron a annoncé la fermeture des écoles ordinaires mais qu’en est-il des établissements médicaux sociaux qui accueillent des enfants en situation de handicap ? Ces établissements doivent-ils fermer au même titre que les établissements scolaires ordinaires?

Concernant l’annonce de la continuité pédagogique par le biais du CNED “Ma classe à la maison » je vous précise qu’étant en confinement depuis 11 jours j’ai pu l’utiliser et surtout me rendre compte qu’il y avait très peu de ressources pour la voie professionnelle et pas du tout en enseignement professionnel qui représente 1/3 des élèves scolarisés en France

Contrairement à ce que dit M. Blanquer la continuité pédagogique par le CNED « Ma classe à la maison » n’est pas assurée ou très très peu pour les élèves de l’enseignement professionnel
Cette continuité pédagogique n’est assurée que par la forte implication les astuces, l’ingéniosité, la solidarité , l’expérimentation des professeurs qui se heurtent à une multitude d’obstacles liés principalement à la fracture numérique des familles
M. Blanquer part du principe que tous les élèves ont à la fois une connexion et un matériel leur permettant d’accéder , échanger à distance ce qui démontre encore une fois sa propre « déconnexion » de la réalité

Depuis l’annonce des fermetures scolaires, on parle de la continuité pédagogique et de la classe à la maison, voire le CNED. Problème pour les élèves de terminale Bac Pro qui dans un peu plus d’un mois vont passer une épreuve technique de 120h sur des machines techniques qui ne sont disponibles qu’au lycée. Quelles réponses du ministère ? déjà que depuis 3 mois un poste est remplacé partiellement au gré des possibilités : c’est une année scolaire en dents de scie

Directeur d’école de 12 classes, je fulmine en entendant notre ministre expliquer que nous sommes prêts. Non, nous ne sommes pas prêts. Rien n’a été anticipé sur le terrain. On nous demande de tout organiser en une journée avec des supports que nous ne connaissons pas. Nos collègues sont en classes, comment les consulter ? Monsieur Le Ministre communique et nous devons nous débrouiller. C’est une honte.

Pouvez-vous demander à M. Blanquer s’il ne serait pas possible de diffuser des cours à la télévision, (par exemple sur une chaîne destinée aux enfants) pour les enfants du CP au CM2, ce qui permettrait à ceux qui n’ont pas d’ordinateur à disposition de continuer à travailler ? Merci et félicitations pour vos émissions!

Une fermeture des établissements scolaires et universitaires a été décidée, mais que décide-t-on pour les IME (Instituts Médico-Educatifs), EMP (Etablissements Médico-Pédagogiques), qui accueillent des enfants en situation de handicap (donc fragiles), et les établissements qui accueillent en internat enfants ou adultes en situation de handicap?? fermeture? accueil partiel? Que dire aux parents qui pourraient avoir le sentiment qu’on traite différemment leurs enfants en comparaison avec le milieu ordinaire (écoles…)?

Les assistantes maternelles sont en contact intime avec les bébés qu’elles accueillent, pourquoi ne sont elles pas »fermées » comme le sont les crèches et les écoles ?

J’aurais une question pour M. le Ministre JM. Blanquer. Nous sommes nombreux à être professeurs des écoles stagiaires. Nous nous demandons ce qui va se passer pour notre formation et si nous pourrons être titularisés sur la base de nos évaluations antérieures ou non. Dans l’académie de Versailles, nous étions en stage pour 3 semaines dans un autre niveau (passage du CE2 à la petite section me concernant). Nous étions nombreux à avoir notre dernière visite/inspection de l’année la semaine prochaine. Devrons nous assurer les cours de notre classe habituelle ou de la classe temporaire ? Grosse incertitude.

Dommage que Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation et de la Jeunesse oublie d’inclure les nombreux accueils de loisirs dans ses annonces. Nous accueillons moins d’enfants que les écoles mais sans doute sur tout le territoire, un bon million d’enfants. Les accueils de loisirs restent ouverts ?

Auriez-vous l’amabilité d’interroger M. Blanquer sur les mesures prévues pour les activités périscolaires et activités culturelles/sportives : centres de loisirs, garderies, MJC…Merci beaucoup et bonne journée à toute l’équipe du 7/9.

Qu’en est-il pour les centres de formation pour adultes ?

Le télétravail reste du travail, il ne permet pas de s’occuper d’enfants en même temps.

Les annonces de télé travail liées à la fermeture des écoles me posent réellement problème. Je ne me sens pas capable de travailler alors que mes 3 enfants (6 ans et jumeaux de 3 ans) sont sous ma surveillance. Cela me semble totalement incompatible et un manque de respect pour les enfants, comme pour les parents. Lier télé travail et fermeture des écoles laisse penser qu’il n’y a rien à faire lorsqu’on s’occupe d’enfants ! Je souhaiterai donc que ce lien ne soit plus fait ou très nuancé.

J’ai un fils de 5 ans qui va donc voir son école fermée dès Lundi. J’ai la possibilité de télétravailler. Est-ce que le ministre de l’éducation pourrait m’expliquer comment je vais pouvoir travailler depuis mon domicile tout en gardant un enfant de 5 ans (qui doit m’interrompre environ toutes les 15 min Max) à qui en plus je vais devoir faire classe si les mesures d’enseignement à distance se mettent en place ??? C’est IMPOSSIBLE

Comment fait un famille de 5 enfants, mère isolée, sans logement pour assurer sa mise en sécurité, le suivi scolaire, les repas…

Comment assurer les cours de ses enfants en travaillant en télétravail ? Quand on est séparé en garde alternée comment gérer l’arrêt de travail pour un unique parent ?

Je suis parent d’élèves en REP. Près d’1/3 des parents n’ont pas de mail. Beaucoup n’ont pas d’ordinateur personnel. Quelles mesures sont prises pour ne pas exclure ses enfants déjà en difficulté de vos annonces de cours via le numérique?

Monsieur Blanquer annonce de belles mesures mais comment font les parents qui n’ont pas d’accès à internet chez eux, ça existe encore et surtout chez des enfants déjà en difficulté.

Qu’est-il prévu pour les enfants n’ayant pas accès à internet ? pour les enfants dont les parents ne savent pas lire et écrire ?

Si les professeurs doivent travailler à distance depuis leur domicile ou de leur établissement pour avoir un accès Internet moi j ai un accès privé limité : qui garde nos enfants ?????

M. le ministre, vous annoncez : « Notre but est évidemment qu’aucun élève ne reste sur le bord du chemin dans une période exceptionnelle comme celle-ci…. la volonté de mettre en place des modules d’enseignement à distance durant la période de fermeture des établissements scolaires. « Bonne intention mais que faites-vous des milliers d’écoliers, collégiens et lycéens en grande précarité tant financières sue numérique et qui n’auront pas les moyens de suivre cet enseignement à distance ? Cette crise est gérée à l’aune des bien nantis et pas des plus démunis. Une inégalité qui va creuser un peu plus le gouffre des enfants pauvres en France.

Il y aura t-il des mesures et alternatives pour les enfants qui n’ont pas accès a un ordinateur a la maison, ou a internet haut debit.

Comment les parents qui possèdent peu de moyens voir qui ne savent pas lire vont ils accompagner leurs enfants du 1er degré ?

Je constate comme toujours la méconnaissance du ministre en ce qui concerne les écoles. On met en avant les ENT etc pour la continuité pédagogique mais c’est possible au collège, au lycée mais certainement pas dans les écoles où les ENT n’existent pas. Quant à croire que des élèves entre le CP et la 5ème peuvent travailler seuls….

Peux t’on imaginer que si dans 3 semaines il n’y a plus lieu de confiner les enfants a la maison, les vacances scolaires seront elles a annulées pour permet permettre aux parents de retourner travailler ?

Je travaille à pole emploi. Je pense que maintenant toutes les personnes que nous allons recevoir viendront avec leurs enfants qui ne seront pas à l’école…. le virus va donc continuer de circuler dans tous les lieux où les parents se rendront avec leurs enfants. Nous resterons donc exposés …. j’ai du mal à croire en l’efficacité de tout ça surtout si les gens s’organisent entre eux pour faire garder leurs enfants. On déplace juste le problème…

Quid des partiels dans les universités au mois de mai ?

Les élèves sont porteurs, ils peuvent donc transmettre le virus à leurs profs, mais…. je n’ai JAMAIS entendu un politique faire cas de la situation des profs !!!!! Mme Touraine nous dit ce matin qu’il faut éviter la transmission, et…cela fait plusieurs semaines que les profs sont devant les élèves à recevoir leurs postillons, sans que personne ne s’émeuve ! Même si les élèves ont passé leurs vacances d’Italie ou de Bretagne …
L’Education Nationale ne prend pas soin de ses enseignants…rappelons que nous n’avons même pas de médecine du travail.
Je suis une prof de 63 ans, et je suis, comme mes collègues, en première ligne!