#2 Carlos Ghosn : Pourquoi en parler ?

Comment une radio nationale peut donner la parole à un type qui est recherché par Interpol? C’est une honte de laisser s’exprimer quelqu’un qui était en liberté surveillée et qui s’est soustrait à la justice du pays dans lequel il vivait (par contre les salaires mirobolants, il les a bien encaissé), deux jours après une conférence de presse largement (c’est le moins qu’on puisse dire) relayée par votre antenne et FranceInfo.

Une exclusivité France Inter  » Comment un escroc international mégalomane a réussi a mettre à son service une chaîne de radio publique d’un grand état occidental « 

France Inter, le service public qui interviewe un évadé ressortissant français d’un pays avec qui nous avons au-delà des accords commerciaux des conventions juridiques, dans un autre pays ami et allié de la France. Niveau de comportement digne d’un media privé, que vous n’êtes pas.

Sans vergogne… comment pouvez vous décemment accorder une tribune à Carlos Ghosn. Contrairement au propos de Léa Salamé, cette évasion ne fascine pas tout le monde. Arrêtez de lui « servir la soupe ». Complaisance honteuse. De quel droit accorder vous ce à un fugitif ce privilège?
Qui sera le prochain justiciable invité en direct ?
Vous tomber bien bas pour en arriver là.
Posez-vous la question de la fracture entre les soi-disantes élites et les Francais.
En voici une des causes. Comment accorder du crédit au journalisme face à cette génuflexion.

France Inter, vous le faites exprès ou quoi ? Trois posts, en l’espace d’une heure, sur votre lamentable et grotesque interview avec le plus grand délinquant du moment. Vous déraillez complètement.

Stupéfiant!
Carlos Ghosn sur une antenne publique!
Vous êtes sérieux?
Cet homme qui vient de se soustraire à la justice d’un pays démocratique n’a pas déjà suffisamment de moyens pour s’exprimer et se défendre selon vous?
Je suis scandalisée

Inadmissible de mettre au programme Carlos Ghosn ! S’il était aussi clair, il aurait accepté d’être jugé par la justice japonaise. Mais non seulement ce monsieur est un grand voleur, et nous a spolié, mais en plus il est un fugitif. S’il était un gilet jaune, il aurait déjà été neutralisé.

Honte au service public de tendre le micro à un délinquant international et de n’avoir jamais interviewé un ou une de ses employé(e)s après plus d’un mois de grève!

Pardon, france inter, mais le service public n’a-t-il pas mieux à faire que d’écouter et justifier les dires d’un bandit de grand chemin ? Il y a des gens qui se battent au quotidien ne serait-ce que pour vivre, et vous, vous dépensez de l’argent pour envoyer un ou peut-être plusieurs journalistes interviewer cet homme! J’ai honte pour vous! La connerie humaine n’a décidément aucune limite !

Parce qu’en plus il donne des interviews à la radio, comme ça !?? .. On vit dans un monde parallèle je crois .. Je vous rappelle France Inter qu’ il a fui la justice d’un pays démocratique, où il est inculpé ! Totalement honteux de lui donner la parole !

quel est l’intérêt de cet interview sachant qu’une conférence de presse a eu lieu la veille, retransmise à gogo et alors que nous vivons une grève de plus d’un mois sur les retraites….
choquée !

Bonjour,
je ne soutiendrai plus une chaîne qui envoie une ou un journaliste à l’autre bout du monde pour interviewer un escroc.

La chose la plus dérangeante est qu’il trouve une tribune libre dans une radio publique en plus de qualité.

Je ne comprends pas cette interview cet homme est jugé et devrait être entre les mains de la justice.
Mais en fait on lui permet de faire son show car il conserve des privilèges que beaucoup de citoyens pourraient lui envier.
Nous payons par nos impôts ce moment sans intérêt et sans journalisme de fond.
Je suis scandalisée de voir que radio France aille au Liban faire de cet homme sans scrupule une star d’un jour.
Je pense que l’indifférence et l’anonymat nous rendrait service fasse à cette justice à 2 vitesses.

Il ne devrait pas avoir le droit de s’exprimer. C’est honteux, il se croit au-dessus des lois car il a de l’argent.
Déçu par France Inter aussi de relayer la voix de ce délinquant qui n’a plus aucune conscience de la réalité, de la justice, de la loi.

mais franchement le service public c’est n’importe quoi.
Avec notre redevance vous faites des émissions sur un mec inculpé entre autres pour confiance aggravée qui a fui.

Ce matin à 8h20, nous avons éteint France Inter. Comment peut-on offrir 25 minutes d’antenne à un homme qui s’est soustrait à la justice? Pour un scoop, on piétine les valeurs que nous pensions être celle d’une antenne du service public. Nous protestons vivement.
Heureusement dans cette même matinale, Pierre Rosanvallon nous a utilement fait réfléchir à la démocratie, quel contraste!

Je trouve purement scandaleux que France Inter ait ouvert son micro à monsieur Carlos Ghosn, d’autant plus que l’interview a été d’une grande complaisance à son égard, ne posant pas suffisamment de questions sur les faits qui sont reprochés. Pas plus sur les conditions de travail au sein de Renault, avec notamment les nombreux suicides et tentatives de suicide, entre autres au sein de son technopôle.
N’y avait-il pas d’autres personnes à inviter ou d’autres faits à traiter ?
Monsieur Carlos Ghosn n’avait pas besoin après sa conférence de presse de mercredi qu’une nouvelle estrade lui soit offerte.

Je trouve scandaleux qu’une partie de mes impôts ait été utilisée pour la réalisation de cette interview qui participe à la campagne de communication de ce monsieur. France Inter c’est de plus en plus Fox News. Je ne vous écouterai donc plus du tout ,tout comme France Info d ailleurs.je reste sur Radio France, France Culture et France Musique. Dommage que l’on ne puisse pas flécher l’utilisation de ses impôts !

Depuis deux jours Carlos est à la une. A croire que ce qui s’est passé hier en France méritait diversion !
Je propose à France Inter de consacrer désormais le vendredi a l’ITV d’un évadé. Il s’en trouve plusieurs probablement en France.

Je m’interroge sur la pertinence du temps d’antenne important accordé à la conférence de presse de Carlos Ghosn aujourd’hui sur la chaine France Info.
L’intérêt de cette conférence était relativement limité et il paraît assez contestable d’accorder tant de temps d’antenne à un justiciable unique dont le sort n’intéresse que marginalement les auditeurs.
Il aurait suffi de quelques extraits et commentaires pour couvrir l’évènement.
Des sujets tels que les feux en Australie ou le conflit entre les Etats-Unis et l’Iran sont bien plus importants ce jours-ci.
Je vous prie de m’éclairer sur le choix de temps donné au sujet Carlos Ghosn, et en particulier concernant sa conférence de presse, dans le grille de France Info aujourd’hui.
Veuillez agréer, Madame la Médiatrice, l’expression de mes meilleures salutations.

à propos du traitement de la fuite de Carlos Ghosn : autant je comprends l’importance à donner sur le fait qu’un homme qui a été aussi emblématique en France ose se soustraire à la justice d’un pays, autant je ne comprends pas le battage médiatique que vous faites sur le discours qu’il a tenu ce jour pour essayer de se justifier sur le fait de s’extraire de la justice d’un pays qui, rappelons-le, est ami de la France… pour moi, cela aurait dû tout au plus donner lieu à un entrefilet sur la chaîne avec éventuellement quelques arguments qu’il a pu donner mais rien de plus. Et encore, ces arguments doivent être contrebalancés par le retour des autorités japonaises…

Passer tout un après midi à écouter Carlos Ghosn, lui consacrer des commentaires à n’en plus finir… c’est ça l’information selon Radio France ? Je ne savais pas que vous étiez la chaine des faits divers ! Il ne se passe rien d’autre d’important dans le monde entre 14 heures et 17 heures le mercredi ? et en France, en ce moment ? Reprenez-vos esprits !!!

L’animatrice de l’émission de franceinfo pour la diffusion de la conférence de presse de M. Ghosn, revient sans cesse sur l’émotion qui attirerai la faveur des téléspectateurs pour lui: amour pour sa femme, conditions de détention (sur la base de déclaration de M. Ghosn qui était erronée).
On ne peut pas négliger l’attitude de l’animateur-trice qui dirigerai l’opinion de ceux qui écoutent. Elle manquait visiblement la neutralité.
Mais pourquoi cette attitude? Est-elle dictée par une volonté de son hiérarchie?
J’aime votre émission et apprécie qu’une telle émission existe car c’est rare de regarder les médias objectivement.

Bonjour C’est vraiment une honte de donner une tribune à un millionnaire malhonnête pendant une heure. Vous les médias devriez arrêter un instant et réfléchir à ce que vous êtes en train de faire!!!
A quel titre cette personne malhonnête et obsédé par l’argent qui semble vouloir se faire passer pour une victime a-t-il le privilège de raconter ses méfaits, de s’expliquer, de se plaindre en direct à la radio publique française…?De quel droit, ce monsieur bénéficie t il d’une tribune sans contradicteur sur la radio française? C’est vraiment une honte pour le service public.
Je suis très décue car je suis une auditrice fidèle de toutes les chaînes de Radio France. Je crois que vous avez perdu le sens commun.
Dans l’attente de votre réponse

Alors on offre une tribune à du gros poisson en cavale avec l’argent publique ?
trop classe

Il est scandaleux que France Inter fasse état de « la conférence de presse » de Carlos ghosn ((comme d’ailleurs l’ensemble des médias ; c’est le rôle de Détective) . A quand une conférence de presse de Weinstein ou de Matzneff ???

Avions-nous besoin de vous pour nous convaincre de l’insolente inégalité devant la justice et de l’arrogance des puissants? Près de deux heures de conférence de presse de Ghosn, diffusée en direct de manière complaisante sur France Info, sans aucun regard critique (il aurait été possible à vos journalistes de se préparer pour donner quelques arguments de l’autre partie). Avec, cerise sur le gateau, un journaliste de l’Orient le Jour pour répéter comme un singe savant les arguments de Ghosn. Un réquisitoire scandaleux contre le Japon (les gardiens du pauvre G ne parlaient que le japonais; c’est scandaleux: en France et au Liban, les gardiens parlent tous l’anglais et le japonais!). Comment mieux illustrer l’inégalité devant la justice et y contribuer? J’ai été juge 20 ans et je connais l’habileté des grands fraudeurs. Malheureusement ce n’est pas le cas de 99 % de vos auditeurs, si on ne les éclaire pas un peu.

Je ne comprends pas du tout que la conférence de presse de C. Gone soit retransmise comme une allocution présidentielle avec un relais international alors qu’il est en cavale sous le coup de la justice d’un pays civilisé !?!?
Pouvez-vous expliquer cette entorse à la procédure judiciaire ?
Il est vraiment tout puissant !!!
Et cela semble le dispenser d’être un justiciable comme les autres…
La fortune infinie et patron d’industrie française permettent de se soustraire aux lois !??
Je suis outrée.
Il a le droit de penser qu’il est injustement poursuivi mais c’est devant les juges que sa situation doit être examinée et non dans les médias. Scandaleux !
Le buzz toujours le buzz !!!…
Je pense à toutes les personnes qui sont et ont été injustement poursuivies ici ou au delà de nos frontières.
J’espère ne pas être seule à voir les choses de cette façon.

Je suis choqué par les relais que les médias en général et France Info en particulier procurent à la communication de Mr Ghosn. Qu’aurait-on dit si Redoine Faïd s’était enfui en Algérie avant l’un de ses procès et y avait organisé une conférence de presse. L’aurait-on retransmis et commentée en direct ?
Mr Ghosn est suspecté d’avoir commis des malversations financières. C’est devant la justice qu’il doit se défendre, pas devant les médias. Les médias n’ont pas à relayer sa communication, pas plus qu’ils ne le font pour les justiciables ordinaires.
Je ne sais pas si le droit limite la liberté d’expression des justiciables, mais le fait que les médias relaient sans aucune limite la communication d’un homme qui est suspecté de délits graves et a fui la justice alors qu’on n’entend normalement pas la parole des justiciables (ou seulement via leurs avocats) donne l’impression que la délinquance en col blanc est plus acceptable que la délinquance ordinaire. Cela m’est insupportable.

Je constate que beaucoup de personnes s’émeuvent de la tribune donnée à la conférence de presse de M. Gohn, retransmise en direct. Pour ma part je trouve que c’est particulièrement justifié car, c’est avant tout la dénonciation d’un système judiciaire et carcéral d’une des grandes puissances mondiales qui s’avère être complètement corrompu et faisant appel à des méthodes datant du moyen âge. Ce n’est pas acceptable et le Japon doit se remettre en question. Connaissant le Japon, cette conférence de presse aura des conséquences importantes là bas et sur les rapports entre Japon et occident.
Ce qui m’a par contre choqué et qui une fois de plus montre un traitement partial de l’information, c’est que vous avez souhaité donner la parole à un représentant de Renault peu avant le début de l’intervention de M. Gohn, afin de connaitre les attentes de cette conférence de presse au sein de Renault France. Et là c’est à un syndicaliste CGT que vous avez fait appel, dont l’intervention était complètement hors sujet, puisqu’il a profité de son temps d’antenne pour faire de la propagande anti-capitaliste sans lien avec l’affaire Gohn. Que pouviez-vous attendre d’autre de la part d’un syndicaliste CGT ? Est-ce là la voix officielle de Renault ?
Le traitement systématiquement gauchisant de l’information sur votre antenne est de plus en plus flagrant. C’est dommage car vous devriez être beaucoup plus neutre pour renforcer votre crédibilité qui en a besoin …

Je suis abasourdi par les commentaires négatifs, critiques et obscènes sur la conférence de presse de Carlos Ghosn. Comme d’hab. TOUS les chroniqueurs sans exception l’attaquent et il n’y a meme pas un seul d’entre eux pour le défendre, c’est cela légalité des arguments ? Comme toujours la pensée unique….c’est révoltant.