#26 La Guyane et Mayotte

Alors que la pandémie de Covid-19 recule sur le territoire métropolitain, elle continue de s’étendre en Guyane et à Mayotte. Des auditeurs souhaitent lire et entendre plus d’articles et de reportages sur ces deux régions d’outre-mer. Nous vous proposons une sélection de sujets autour de Guyane et Mayotte.

J’habite en Guyane… Je n’entends rien au sujet de notre situation sanitaire alors que près de 50% des tests effectués au sein de la population sont positifs au covid-19. Il semblerait que le virus soit différent car il touche des personnes jeunes… J’entends parler de la Chine et de l’Inde mais rien sur la Guyane… sachant que nous n’avons rien pour nous soigner s’il s’agit d’une contamination de masse… ce qui est le cas… Merci de prendre en compte ce message, pour notre population merci de réagir et de nous aider…

Je suis consternée de l’indifférence du gouvernement et des médias sur l’état sanitaire de la Guyane. Aux infos tous les pays étrangers passent, mais la Guyane département de la France ayant eu ces derniers 48h +212 cas par rapport à la Chine 36 cas ? Je suis infirmière puéricultrice parisienne venue en Guyane depuis 30 ans j’ai toujours eu l’impression comme me l’avait dit un taxi parisien de vivre dans une ÎLE. Mais là c’est le summum. 

Je vous fais part de ma profonde indignation du peu de cas que vous faites des outres-mers en général et de la Guyane en particulier. Je suis et je resterai un fidèle auditeur de franceinfo et plus généralement de Radio France et je défendrai toujours le service public de l’information. Mais un service public de l’information suppose que vous abordiez tous les territoires de la République. J’ai entendu sur votre antenne, le soir du discours de M. Macron, « toute la France passe au vert » (corrigé peu après par la mention « sauf la Guyane et Mayotte). Or, ici, en Guyane, la situation est catastrophique. L’épidémie flambe. Il me manque de tout : personnels, lits, tests… La population, déjà précaire, est encore plus précarisée par cette crise. Nos libertés sont restreintes par un couvre-feu à Cayenne qui commence à 19h tous les soirs jusqu’à 5h du matin. Nous ne pouvons plus circuler du samedi 15h au lundi 5h. Ai-je entendu un mot de cette situation sur votre antenne ? Rien ou à peine : un reportage sur un médecin de la réserve sanitaire à Camopi pendant la semaine. Nous sommes pourtant un territoire de la République. Ce territoire qui a vécu l’esclavage, la traite négrière et la colonisation mérite tout autant l’attention des médias que le reste de la France et ses territoires. Et s’il vous plait, ne me renvoyez pas vers les chaînes d’information locales. L’information, je la consulte, mais je pense qu’une de vos missions est justement de faire connaître la situation de tous les territoires de la France, et pas simplement celle de la France hexagonale. Alors je vous en conjure. Si votre rôle, en tant que service public de l’information, est de participer au vivre-ensemble, parlez de la Guyane ! 

Je suis particulièrement étonnée de la part de Franceinfo, que j’écoute tous les jours, du manque de traitement médiatique de la situation en Guyane… La Guyane connait une situation extrêmement compliquée. La population a subi le confinement en même temps que la métropole, à partir du 16 mars. Tout comme en métropole, il n’y avait ni masques, ni tests… Pourtant nous savons que de puis le fameux rassemblement évangéliste de Mulhouse auquel ont participé des Guyanais, le virus est entré sur le territoire guyanais et n’a cessé de circuler depuis. 
Par défaillance de l’Etat, par manque de moyens financiers, matériels et humains, tout manque en Guyane et tout prend beaucoup plus de temps… A se demander si la Guyane est un département français et si les Guyanais sont considérés comme des citoyens français à part entière. 
Après l’allocution du Président de la République, on pouvait entendre sur vos antennes : « la France se « déconfine » bien »… En métropole, peut-être, mais en Guyane, non… D’où ma question, la Guyane est-elle française ? 
Il faudrait mener une enquête en profondeur sur les défaillances multiples dans la gestion de ce territoire. Pourquoi ne pas interroger Mme TAUBIRA qui est actuellement à Cayenne ? Elle s’est exprimée sur les violences policières et sur l’affaire TRAORE dans l’émission Quotidien, en direct de la place des Amandiers à Cayenne. Mais pourquoi ne pas l’interroger sur la situation actuelle ? La population subit des restrictions de libertés. Non pas que les habitants fassent n’importe quoi, mais parce que les moyens ne sont pas au rendez-vous afin d’effectuer les tests. Il faut attendre au moins une semaine avant de se faire tester. Il manque de personnels laborantins, d’écouvillons, de révélateurs… Les résultats sont donc également tardifs… De ce fait, il est impossible d’évaluer correctement la situation épidémique… Au lieu d’apporter des moyens matériels et humains à la gestion de la crise, les politiques apportent des mesures liberticides et sécuritaires… 
Les Guyanais vont-ils être confinés 4, 5,6 ,7, 8 mois ? L’état d’urgence sanitaire doit durer jusqu’au 30 octobre… sans compter les conséquences économiques et sociales, éducatives… En effet, les guyanais ne vont plus à l’école depuis le 16 mars, les enseignants se sont appliqués à la continuité pédagogique chère à M. Blanquer, mais la plupart des élèves n’ont pas de connexion internet ni ordinateur. Les tablettes commandées en 2016 pour réduire la fracture numérique sont arrivées en mai 2020 !!! Les oraux de rattrapage du Bac vont-ils avoir lieu du 8 au 10 juillet en Guyane ?? 
Qu’ont fait les Guyanais pour mériter un tel traitement ? Pourquoi les punir ? 
Un traitement médiatique plus important sur vos antennes pourrait peut-être permettre une prise de conscience de la part de politiques et hauts fonctionnaires, de ceux qui peuvent réellement faire bouger les choses de manière efficace. Où sont passés les fameux 2 milliards promis par M. Hollande lors de la crise des « ronds-points » ? 
Pourquoi abandonner ce territoire ? 
Si vous le pouvez, merci de bien vouloir traiter médiatiquement ce problème qui pose la question de l’égalité des droits de tous les Français. 

Je m’étonne du journal de 13h ce week-end : quelques bonnes minutes sur le sport déconfiné mais rien sur la situation du covid à Mayotte ni en Guyane. Et pourquoi nous passe-t-on un responsable de discothèque non content que les discothèques ne rouvrent pas encore, qui demande le remplacement du ministre de la santé… sans rappeler à ce monsieur que l’épidémie a été relancée en Corée… grâce à une discothèque, n’en déplaise à ce monsieur (qui plaisante sur le fait que la population qu’il héberge a 18 à 25 ans plutôt que 75 ans…).

J’ai écouté tout à l’heure des informations sur la situation de l’épidémie de Covid à Mayotte et la Guyane. Je suggère aux déboulonneurs et massacreurs de statues, de plutôt se battre pour obtenir que Mayotte et Guyane, qui sont restées dans le giron de la France, obtiennent la fourniture des masques et des tests dont elles ont un besoin drastique. Je suis profondément choquée que l’ARS refuse aux autorités de leur procurer une partie des masques dont elles ont impérativement besoin pour tracer la diffusion du virus, parce qu’elle n’en a pas assez. Je suis profondément choquée que des colis acheminés par l’Institut Pasteur jusqu’à l’aéroport, pour être envoyés à Mayotte, aient été retirés de la cargaison (pour faire de la place pour autre chose), et n’ont donc pas quitté la métropole.

Votre journaliste promet de parler de la Guyane mais un grand oublié est Mayotte où le gouvernement nous dit en zone orange et aucune info suit. Une Préfecture qui communique mal et nous avons le sentiment qu’elle suit les mahorais, dans un grand n’importe quoi. C’est un manque de clarté pour comprendre les consignes sanitaires ici. Exemple typique quand la deuxième phase est mise en place plus d’attestation de sortie (courses, activité physique…) sauf pour les zones rouges donc Mayotte, sur le site du gouvernement plus d’attestation dématérialisée, sauf au-delà des 100km ! On faisait comment ? Et nous n’avons jamais eu des consignes de ne plus les utiliser ! Et que ça veut dire que l’urgence sanitaire soit prolongée jusqu’à la fin octobre ? Matignon ne communique pas sur Mayotte. Nous sommes bloqués sur île car pas de date de la reprise des vols commerciaux !

Qu’en est-il de Mayotte et de La Guyane, à part dire que ces 2 départements ne font pas partie du nouveau plan ? Le 22 Juin est-elle une date charnière ?

Qu’envisage le gouvernement pour rapatrier pendant les vacances les Français de la métropole qui travaillent en Guyane?

La Guyane voit le nombre de cas exploser cette semaine, mais les mesures de confinement ne sont pas suffisantes ! Pourquoi aussi peu de précautions ?

Autour de la Guyane et de Mayotte, voici une sélection d’articles et de reportages :

Sur Franceinfo :

Coronavirus : “La situation est exponentielle” en Guyane, selon un infectiologue de l’hôpital de Cayenne 

VRAI OU FAKE Coronavirus : pourquoi la Guyane risque-t-elle d’être reconfinée ? 

Coronavirus : en Guyane, le pic de l’épidémie attendu « entre la deuxième et la troisième semaine de juillet », selon l’ARS 

Sur France Bleu :

Coronavirus : des pompiers gardois envoyés en Guyane pour l’installation d’un hôpital de campagne