#4 La publicité sur les antennes

Je suis exaspéré par les pubs en général et celles pour les voitures en nombre exponentiel en ce moment.
Ce soir : voiture qui se vante de ne pas avoir de bonus, un autre pour des voyages, suivi de celle pour le WWF : je m’étonne de l’incohérence de votre ligne éditoriale.
A quoi bon des émissions sur la protection de la Terre et de l’environnement (dont je salue leur qualité).
je vous invite à plus de cohérence et d’arrêter ces pubs pour les produits polluants.

J’ai tout compris ce soir avant le journal : je m’achète une Jaguar , je pars en vacances au Canada et avec ce qu’il me reste d’argent et pour me donner bonne conscience je fait une donation au WWF…

Interdire toute publicité, seul gage d’indépendance éditoriale, financement à 100% par l’État.
Cela s’appelle un service public
On a le droit de rêver.

J’ai une proposition : ouvrez une cagnotte France Inter auprès de tous les auditeurs et diminuez le temps de pub en fonction des dons reçus !
Merci pour votre émission.

Fidèle auditrice, je suis scandalisée d’entendre sans cesse dans vos pages de publicité une annonce pour le SUV Citroën. Je comprends bien que la publicité est une nécessité mais je remets en cause vos choix d’annonceurs. Vous qui êtes désormais la radio la plus écoutée des français et qui semblez être réellement préoccupés du sort de la planète, comment pouvez-vous diffuser ce type de publicité sachant que les SUV sont la seconde cause de l’augmentation du réchauffement climatique ces dix dernières années ?
Vous y avez vous-même consacré une émission de La Terre au carré le 29 octobre 2019 intitulée « Mobilité : Les SUV pèsent sur le réchauffement climatique ». Vous l’introduisiez comme suit : « Le 15 octobre, l’Agence internationale de l’énergie a tiré la sonnette d’alarme: l’engouement pour les voitures aux allures de 4×4, les SUV, font planer une menace sur le climat. Selon l’AIE, leur nombre a été multiplié par six en dix ans. En France, ils représenteront bientôt 40% des ventes de véhicules neufs ». Dès lors, comment pouvez-vous accepter d’en faire la promotion ?
En tant que radio nationale, vous vous devez de montrer l’exemple d’autant que vous avez le privilège d’une audience immense et le pouvoir d’influencer un nombre important de français. L’exemple de Roger Federer, entre autres, prouve qu’il est temps pour tous les influenceurs d’assumer leur responsabilité à l’égard des générations futures. Pour 2020, je vous le demande, faites le choix de nous guider en fonction de votre conviction profonde que la planète est plus importante que le profit.

Une publicité pour jaguar entendu ce matin : les bras m’en tombent. J accepte que la publicité participe au financement de vos programmes. Mais « jaguar » ??!! Le choix est il très pertinent pour la première radio de france.

Pourquoi ne pas demander à des annonceurs de produits écologiques de se grouper pour leurs annonces…celles ci pouvant être groupées dans un même spot…ainsi en groupe, ils pourraient financer leur pub…et ça donnerait un coup d’accélérateur au virage écologique…

Pourquoi un service public doit il aujourd’hui impérativement faire de la publicité, qui rend insupportable l’écoute de la radio. L’école public, l’hopital, l’armée, la justice… devront-il faire de la pub pour continuer à exister?

Il est bien que l’auditeur ou le lecteur soit juge des publicités imposées, mais le refus par les médias de certaines d’entre elles, provocatrices, comme la prise en charge d’un malus pour l’achat de voitures polluantes, serait à leur honneur et pourrait avoir un impact sur les annonceurs.

suite à votre appel pour rechercher des annonceurs autres que les constructeurs automobiles (la voiture électrique n’étant pas non plus un parangon de la vertu dans le domaine de l’écologie) , je me demande pourquoi l’économie solidaire, les fournisseurs d’énergie écologiques (par exemple: enercoop) , le crédit coopératif, les magasins bio, etc… , sont quasiment absents des écrans publicitaires.

Bonjour,
Je fais parti de ceux qui ont envoyé un email la semaine dernière par rapport aux pubs. Une première, mais c’était vraiment gros !
J’ai apprécié la chronique de « Camille passe au vert » aujourd’hui.
Je comprends la nécessité des pubs (même j’adorerais voir un monde sans) … par contre France Inter / Radio France devrait pouvoir refuser des pubs qui permettent de contourner des efforts nationaux et des lois comme les malus (le cas des pubs passées ces temps-ci « achetez nos grosses voitures avant fin janvier, on vous rembourse le malus, et on en profite pour vous dire qu’on a un gros SUV mais hybride » – première partie inadmissible, deuxième vraiment bête).
Probablement besoin d’un temps de travail collectif pour créer une charte (vue que votre présidente l’a demandé, faut le faire !), sur les pubs, ou sur les liens avec des émissions à image forte comme la votre.
Un point de départ possible : La démarche The Natural Step propose 3 questions : quel est votre définition de la durabilité ? Où en êtes-vous aujourd’hui par rapport à ce futur souhaité ? Que faites-vous aujourd’hui au niveau stratégique pour combler ce fossé ?
Serai ravi de vous aider sur ce sujet si vous voulez 🙂

Je viens d’entendre sur ma radio préférée une pub Jaguar totalement inadmissible, qui m’a mise très en colère. Jaguar propose à ses clients, sur une voiture soumise au malus écologique, une promotion supprimant ce malus (Jaguar le prend à sa charge)… Une telle démarche commerciale devrait être INTERDITE par la loi !!! Mais qu’une telle publicité totalement immorale et provocatrice dans le contexte du changement climatique passe sur France Inter… C’est inacceptable !!!!! Je sais que le besoin de financement nous oblige à supporter quelques publicités à l’antenne, mais un peu d’éthique ne ferait pas de mal dans le choix des « messages » ! Je suis atterrée…

Je propose qq pistes. Vous avez des fournisseurs d’électricité comme enercoop ou planète oui. Chercher des annonceurs qui font réellement des efforts environnementaux, cela doit bien exister. Des start up innovantes dans des filières propres. Des sites touristiques exemplaires, peut être.
Merci et bon courage pour vos émissions de grande qualité.

J’aimerai entendre un jour sur France-Inter : « Les quelques secondes de silence non publicitaire qui vont suivre vous sont offertes par l’association des enfants du futur de notre future planète. » Une telle association pourrait-elle acheter quelques secondes de non-pub ? Si c’est oui, pourquoi ne pas la créer ?
Si l’on se pose la question de savoir si une société refusant le dictat de la croissance va engendrer du chômage, c’est comme si avant d’adopter la fin de la peine de mort on s’était demandé comment reconvertir le bourreau (exécuteur des hautes œuvres) en bucheron !
Si on veut avancer il faut peut-être s’en donner les moyens…
Que l’année qui vient vous soit douce à toutes et à tousses.

Vous posez mal le problème de la publicité en disant que cela rapporte 50 millions d’euros et qu’il faut trouver des annonceurs vertueux. En fait il faut la supprimer totalement. Tous les ans les députés discutent de savoir si on augmente la redevance de 1 ou 2 euros, voire zéro et même pour l’année en cours elle sera diminuée ce qui entraîne entre autre la diminution des crédits à Radio-France et des licenciements à venir. Il faut augmenter la redevance. Moi, je suis partisan de l’augmenter de 50 euros pour que l’on ai plus de publicité du tout à la télé et à la radio et cela nous permettra de mieux vivre au jour le jour sans être en permanence sollicité pour acheter un tas de choses complètement inutiles et dont le but n’est que de faire de la croissance.

D’abord, encore une fois les journalistes de gauche donnent des leçons de morale. Ils veulent interdire les pubs des compagnies automobiles (surtout de luxe évidemment). Cela irait évidemment dans le sens de la décroissance, expliquez a la CGT que vous allez détruire l’emploi dans l’automobile (+ de 500 000 emplois en France). Vous aimez les pauvres, mais pas quand ils travaillent dans des compagnies que vous n’aimez pas!!! Cela dit, je suis d’accord pour que l’on supprime l’a pub a France Inter, avec diminution immediate des salaires des journalistes, qui vont ainsi faire l’experience en reel de la décroissance!!!
Autre aspect scandaleux de votre emission, votre discussion sur la croissance avec un ahuri prétendument économiste qui est en faveur ce la décroissance, qui serait évidemment un désastre social et économique. Sans entrer dans des débats sans fin, je vous rappellerais que la croissance en France est a 70 % issue des services (santé, education, services a la personne, etc) sur les 30 % restant il y a 15 % pour la nourriture et les boissons. Pour réduire la croissance désirez vous:
-Reduire la consommation de nourriture?
Reduire les defenses de sante?
Reduire les defenses d’education?
Réduire l’aide aux vieillards?