#41 Remarques Franceinfo

J’écoute Franceinfo tous les jours depuis de nombreuses années. Je viens d’entendre un très bon reportage sur la santé à l’école, qui évoque les difficultés rencontrées par le très faible nombre de médecins scolaires. Je suis moi-même enseignant et je ne me rappelle pas avoir jamais entendu ou lu dans aucun média que les enseignants n’ont pas de médecine du travail. Cela peut paraître incroyable, et je crois que peu de gens (à part les enseignants et leur famille) le savent, mais les enseignants passent une visite médicale l’année de leur titularisation…et puis c’est fini. Dans mon cas cette visite remonte à 1997. Je me demande combien de professions en contact avec du public sont dans ce cas. J’aimerais que ce sujet soit un jour abordé. Merci.

Le vrai du faux / contamination dans les transports en commun / 9h40 sur France Info
Cher monsieur, en l’espace d’une minute, vous avez réussi à placer deux fois « clusters » et une fois « distanciation sociale ». Il y a longtemps que les auditeurs de Radio France ont fait un sort à ces anglicismes. Pour vous en convaincre, je vous conseille vivement la lecture des messages publiés sur le site de la Médiatrice, ainsi que la lettre hebdomadaire de celle-ci. La prochaine fois, parlez-nous de foyers de contamination et expliquez-nous, tout simplement, qu’il est quasiment impossible de garder ses distances dans les transports en commun. Est-il si difficile de parler français ?

Docteur en Physique-chimie, j’ai quelque peu fait le tour des matériaux bio-sourcés au cours de mes travaux. Ces matériaux sont d’origine naturelle et ont pour vocation de remplacer des matières premières d’origine naturelle. Ainsi, j’ai connaissance des compositions des biocarburants de première, seconde et troisième génération. De ce fait, derrière l’agitation qui concerne la réintroduction des néonicotinoïdes, je m’étonne que jamais ne soit mentionné les débouchés de la betterave sucrière qui finit en partie en bioéthanol de première génération. Il serait pourtant intéressant de savoir quels sont les acteurs qui poussent pour la réintroduction des pesticides (ce ne sont certainement pas les agricultures) et pour quelles proportions des usages. Aussi ouvrir le débat sur les biocarburants de première génération qui mobilisent des terres agraires pour faire avancer des automobiles et sauver la planète mais au détriment de la qualité des sols pourrait être particulièrement croustillant. Bien à vous et espérant entendre des débats enflammés d’experts du domaine sur Franceinfo.

Alors qu’un rapport parlementaire a souligné la tenue plutôt correcte de Franceinfo dans le traitement de la première partie de la crise Covid avec une part de femmes dans les interventions d’experts qui était moins ridicule que sur d’autres antennes, notamment télévisuelles, il me semble que ce n’est plus du tout le cas depuis la reprise de l’épidémie : tous les intervenants médecins ou experts sont des hommes alors que la profession médicale est très fortement féminisée. Je trouve cela désagréable… Par ailleurs, à aucun moment il n’a été rappelé que la crise de l’hôpital est bien antérieure à la Covid et qu’on continue de payer les heures supplémentaires des médecins de façon extravagante : à moitié prix des heures normales (pas 150% mais 50%)… peut-être cela explique-t-il aussi une partie des défections…

Segur de la Santé
Je suis infirmière dans le médicosocial, ma structure est rattachée à un hôpital . Vous serait-il possible de préciser lorsque vous donnez des informations quant à l’augmentation des soignants suite au Ségur que tout le personnel soignant du médicosocial n’est pas concerné par cette augmentation, pourtant nous sommes aussi des soignants qui avons été là lors du confinement à accompagner et suivre les patients. Je pense qu’il est erroné de ne pas le dire. Je vous remercie, je crois que des grèves sont prévues et des négociations mais pour le moment ….. Et personne n’en parle.

Chers journalistes, Chaque jour je lis vos informations et communiquer outrancièrement favorable à l’Armenie. Dans votre communiqué: “ Pourquoi la France ne nous aide-t-elle pas ? La liberté a besoin d’aide ! » : l’appel au secours des habitants du Haut-Karabakh”, Vous relayez les accusations d’une action de la Turquie sous le couvert de l’Azerbaidjan. Vous ne mentionnez même pas que cette guerre a commencé en juillet par la décision unilatérale de M Pashinyan (1er ministre de l’Armenie) d’annexer purement et simplement l’ensemble du Karabakh (le Haut-Karabakh et les 7 autres districts occupés) à l’Armenie en déclarant: “Le Karabakh est Armenien” lors de la dernière rencontre du groupe de Minsk, ce qui est confirmé par M Matthew Bryza (ancien négociateur au groupe pour les USA) et annoncé qui a été réitéré publiquement par M Pashinyan sur la BBC lors de l’émission Hard Talk le 14 août 2020, soit un mois avant le déclenchement de cette guerre… En outre, en ne parlant qu’exclusivement du Haut-Karabakh, vous oblitérez de la surface de la terre les 7 autres districts occupés et leur 700,000 habitants Azeris aujourd’hui réfugiés… Je vous supplie, messieurs les journalistes de remettre le factuel et la déontologie au cœur du suivit de ce conflit. Je sais combien votre travail est difficile, mais la construction de la paix ne peut se faire que dans l’équilibre et la reconnaissance des souffrances de toutes les parties et de tous les peuples en présence.

Je m’étonne de la hiérarchie de l’information sur Radio France, notamment sur le sous-traitement des élections sénatoriales et du référendum en Nouvelle Calédonie.

On nous parle dans le détail des élections américaines (le feuilleton des primaires, le dernier tweet de Trump, son débat avec Biden, son infection au Covid, etc) tandis que les élections sénatoriales sont traitées comme s’il s’agissait d’une cantonale partielle ou des élections en Papouasie, entre les résultats du PSG ou de Rolland Garros. C’est bien de nous parler des USA, du Liban et du Haut-Karabagh, mais ce serait bien de nous parler autant de la Nouvelle Calédonie ; dans Radio France, il y a France ! et l’éventuelle indépendance d’un territoire d’outre-mer ce n’est quand même pas un fait divers. Mais lors d’un précédent vote en Nouvelle Calédonie, les médias avaient préférer polémiquer sur le coût du trajet en avion d’Edouard Philippe, au lieu d’aborder le fond du problème.

Enfin on accorde beaucoup trop d’importance au sport (ou plutôt à l’industrie du spectacle sportif), entre le football, le Tour de France, Roland Garros, la finale de ceci et le championnat de cela. il faudrait une station dédiée « France Sport », ou au moins des émissions spécialisées, pour éviter que les journaux, surtout le week-end, soient consacrés pour moitié aux résultats sportifs. Je suis moi-même sportif, mais ce qui m’intéresse c’est la pratique, pas les résultats du show-biz sportif. Cela laisserait du temps pour les sujets sérieux comme le Sénat et l’avenir des DOM-TOM, ou pour parler du sport amateur.

Plus d’infos sur le Rugby sur Franceinfo
Je voulais m’indigner du fait que depuis la rentrée sur France Info, il n’y a plus de d’informations sur le Rugby en général et sur le championnat de France en particulier. Par contre le moindre petit match de foot alors là pas de problème on est de suite informée… Il faut un peu plus d’équité dans votre manière de gérer le sport sur votre chaine d’infos. Merci d’avance. Cdt

Interview de Mme Pompili
Quelle complaisance des 2 journalistes : Sur le vote de réintroduction des néonicotinoïdes (mais aussi sur le glyphosate), pas de réaction sur les solutions à mettre en place. Mr Denhez et Mme Laville vous ont expliqué il y a 2 jours la non recherche de l’INRA, des industriels et de la Fnsea en ces domaines : pourquoi ne pas poser la question au ministre ?

Franceinfo.. le monde d’avant ! En parlant de la France d’avant, j’étais hier sur la route et j’ai écouté l’émission sur l’environnement. Sur France Culture et on parlait beaucoup de fake new, du rôle des journalistes et des lobbies, etc Il se trouve qu’une heure plus tôt dans ce que vous osez appeler « les Informés » j’ai entendu quatre journalistes qui parlaient des néonicotinoïdes sans aucune connaissance de la problématique. Ils répétaient sans aucun esprit critique ce que la FNSEA bombarde sans vergogne. Ces quatre personnes critiquaient les députés LREM qui n’avaient pas voté pour ! Il aurait suffi que ces personnes écoutent. Villani, qu’on ne peut pas qualifier de révolutionnaire, pour en savoir un peu plus sur la problématique. Il semble depuis un moment que la règle du jeu des Informés est de faire venir 3/4 personnes qui ont deux points en commun : ils n’ont aucune connaissance des dossiers. Au bout d’un moment, j’ai mis Lou Reed pour conduire dans la sérénité. Et pourquoi dois-je payer une redevance pour écouter ça ?

Masques pour nez uniquement
Pourriez-vous lancer le débat sur la fabrication de masques qui couvriraient uniquement le nez et qui seraient très utiles dans les bars et les restaurants. Merci d’avance. Le « service public » n’est pas à la hauteur…Il pourrait faire plus de pédagogie au lieu de semer le doute https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-comment-les-rassuristes-tentent-d-inoculer-le-doute-sur-les-mesures-sanitaires_4131769.html