#5 Brexit

Bonjour à toute l’équipe de la matinale. Ce jour est un jour triste pour moi. Quand une partie d’un peuple s’éloigne d’autres humains,ce n’est pas un beau jour pour l’humanité. Chaque éloignement crée des ruptures, des cassures, des blessures. Ce sont les générations futures qui devront gérer tout cela. Je souhaite chaque jour le meilleur pour nos enfants car nous avons eu de beaux jours depuis notre naissance (1964). J’ai de la peine et je voulais l’exprimer simplement. l’Europe reste une magnifique aventure humaine. Le rapprochement des peuples est un chemin vers la paix. Gardons en mémoire tous ceux de nos familles qui se sont battus malgré eux pour que notre vie soit plus heureuse.
Restez vous-mêmes, vous qui êtes de sérieux journalistes.

Comment parler réellement de Brexit pour parler d’un pays qui n’est jamais vraiment entré dans l’union européenne ? Nous n’avons jamais partager de monnaie commune pour commencer et pas grand-chose pour continuer … alors pourquoi tout ce remue-ménage ?
J’espère que le jour où les anglais voudront revenir dans l’union, ils en accepteront toutes les conditions. A bientôt ami(e)s anglais !

On parle beaucoup de Brexit pour bientôt mais je n’ai toujours pas entendu un seul mot sur l’avenir de l’espace aérien européen après le Brexit. Le RU et l’Irlande ont créé dans le cadre du ciel unique européen un bloc d’espace fonctionnel (FAB en anglais) en 2008.
Or si le RU sort de l’Europe ce FAB n’a plus lieu d’être. Donc ma question est : que se passera t il le 1er février dans l’espace aérien commun UK-Ireland ?

Pourquoi beaucoup d’animateurs de France Inter écorchent-ils le mot « Brexit » en prononçant « Brekzit » et non « Breksit » (c’est bien la contraction de « Britain » et « exit ». On prononce bien « eksit » et non « ekzit ». Alors, merci de m’expliquer ! C’est agaçant, à la longue ! Merci !

Où est la vision politique stratégique à long terme?
Si on s’inquiète des petites conséquences dans chaque secteur pour la France ou l’Europe, on a perdu!!!
Aujourd’hui, l’Europe n’est malheureusement plus un Projet, mais un simple marché de libre échange que souhaite une élite économique. Voir la Pologne et ces achats militaires aux USA.
Malheureusement les populismes se nourrissent de cette absence d’ambition. Une vrai catastrophe en GB sera le meilleur vaccin contre les populisme…. esprit de Munich

Je me permets de rappeler que les britanniques seront toujours européens.
l’Europe est un continent, grosse différence avec l’Union Européenne.

Vivent les Britanniques, vive le Brexit, VIVE LA VRAIE DÉMOCRATIE !
STOP aux manipulations, aux dénis de démocratie, aux médias à la botte de la mondialisation financiarisée !

Le Brexit permettra-t’il aux Anglais d’échapper à ce monde virtuel, viral, cynique, hypocrite, manipulateur, mondialisé, financiarisé et violent? Si oui, bravo !

France Culture milite toujours contre le Brexit !
Ce matin la revue de presse internationale par Camille Magnard nous a parlé avec gourmandise d’un sondage donnant 47% de Britanniques souhaitant rester dans l’UE (et non pas dans l’Europe, prière de vérifier la carte de l’UE et celle de l’Europe!) et de 43% qui veulent « toujours en sortir » nous dit-il. Je lui suggère humblement de regarder dans le rétroviseur en remontant au 12 décembre 2019 (il y a seulement 49 jours!) le résultat des élections générales qui s’y sont déroulées, 67,3% des citoyens se sont rendus dans les bureaux de vote et 13 966 461 d’entre eux (43,6%) ont donné librement une majorité absolue à Boris Johnson pour mettre en œuvre le résultat du référendum de juin 2016 (!) pour enfin sortir de l’UE.
Le seul vrai sondage c’est quand les citoyens votent.
J’ai la désagréable impression que ce résultat ne satisfait pas nos « journalistes » du Service Public « macronnisé » qui Veil (lent) sur l’information afin d’éviter que nos concitoyens commencent à s’interroger sur l’utilité pour notre pays de continuer à rester dans l’UE. Misère de la propagande qui se dissimule (mal!) derrière l’objectivité orientée de la caste journalistique. Je fais toujours confiance au bon sens populaire pour déjouer les calculs de l’Oligarchie qui nous gouverne à son unique bénéfice.

A entendre tous les intervenants on a l’impression que les anglais ont tout à gagner de leur départ. S’ils n’ont rien à perdre alors pourquoi pas le Frexit !

L’ambassadeur dit : « Nous sortons de l’Europe mais nous participons à l’évolution de l’Europe et nous viendrons en vacances sur vos plages »…comme les Suisses. Beaucoup de Français trouvent que l’Europe baisse trop souvent la culotte face au Royaume Uni.

8h30. Vous parlez du Brexit et le condamnez comme des débiles. Vous devriez avoir honte d’avoir d’aussi courtes vues. Madame Loiseau n’a rien compris à notre histoire, à l’histoire de la France. C’est une internationaliste de la finance… Les Britanniques, eux savent ce qu’est la
démocratie.

Après le départ de la GB, quelle langue sera majoritaire dans l’UE ? Sera-t-elle adoptée pour tous les échanges, instances, etc

Souviens toi Azincourt, Khartoum …!!!! la frontière franco anglaise de Calais va-t-elle retourner en Angleterre ?

La question du Brexit est entérinée cela veut-il dire que la couronne anglaise ne recevra plus la prime de la PAC de facto?

JE N’AI JAMAIS CRU EN CETTE ABERRATION D’UNION EUROPÉENNE !!!