Lettre de Sibyle Veil à toutes les auditrices et tous auditeurs de Radio France

mediamétrie micros

Très chers auditeurs,

Tout d’abord un grand merci pour tous vos messages d’encouragements et de soutien reçus depuis le début de cette crise. Nous savons la responsabilité qui est la nôtre de vous informer et de vous accompagner au mieux dans cette période exceptionnelle. Vos messages nous y aident et ils font chaud au cœur.

Vous avez bien sûr remarqué que vos contenus habituels ont changé : parfois ils ne sont plus disponibles et remplacés par d’autres ; parfois ils sont organisés différemment, plus longs ou plus courts ; parfois le son n’est pas tout à fait le même car les interventions se font par téléphone. Je voudrais vous expliquer ce qui a guidé nos choix.

Il y a quelques jours, comme beaucoup d’entre vous, nous avons pris conscience du sérieux de la crise. Nos journalistes sur le terrain partout en France nous ont alertés, comme ils l’ont fait à l’antenne pour vous. Nous avons aussi compris qu’elle durerait plusieurs semaines. 

Nous avons alors décidé de prendre toutes les mesures nécessaires pour que Radio France soit au rendez-vous, aussi longtemps que durerait cette épidémie. Nous aurions pu modifier nos offres au fur et à mesure que nos équipes, touchées elles-mêmes ou devant prendre soin de leurs enfants ou bien de proches malades, n’auraient plus pu assurer leurs missions. Nous avons fait un autre choix : celui d’anticiper, de mettre en réserve une partie de nos salariés pour qu’ils puissent prendre le relais si besoin, de réduire au maximum comme pour vous tous les déplacements de nos équipes, de faire tout ce qui est possible à distance depuis nos domiciles. Nous avons décidé de protéger nos équipes pour préserver votre service public dans la durée.

Concrètement, pour ce qui est de la production en direct, nous avons donné la priorité à l’information, à l’interactivité pour échanger avec vous et répondre à vos questions, aux formats qui permettent aussi de comprendre ce que nous vivons et mettre en perspective. Les équipes de Radio France qui sont physiquement à la radio, à Paris et en régions, travaillent en priorité pour ces programmes-là.

Mais la culture, la musique, le divertissement et l’humour ont plus que jamais toujours leur place sur nos antennes. Ce sont des respirations vitales dans cette période ! Elles continuent donc sur nos antennes, soit à distance par téléphone, soit par des rediffusions de programmes qui sont aujourd’hui toujours d’actualité. Elles sont aussi disponibles sur nos plateformes numériques – en particulier l’application Radio France – où vous avez accès à 1,5 millions de podcasts mais aussi à des milliers de concerts de musique classique, en particulier ceux de nos formations musicales, mais aussi de jazz, de pop ou de hip hop. Vous le savez, nous avons dû fermer temporairement nos salles de concerts comme toutes les salles en France, pour protéger nos musiciens et nos spectateurs, mais grâce à nos antennes et grâce au numérique nous vous assurons qu’elles vous restent ouvertes à distance.

Nous nous sommes aussi mobilisés pour mettre à votre disposition des contenus pour vos enfants, dont les habitudes sont considérablement bouleversées mais qui doivent pouvoir continuer d’apprendre, de se cultiver, de se divertir autrement. Nos contenus pour tous les âges sont des alternatives aux écrans que vous pouvez écouter à votre rythme, selon l’organisation familiale que vous adoptez dans cette période, puisqu’ils sont tous disponibles à la demande sur notre application Radio France.

Chers auditeurs, tout Radio France est mobilisée pour que votre service public soit au rendez-vous de cette crise et à vos côtés aussi longtemps qu’elle durera.

Merci de votre compréhension, merci de votre soutien et, surtout, portez-vous bien.

Bien sincèrement,

Sibyle Veil