Pédophilie, Pédocriminalité par Bernard Cerquiglini

« Juste un détail qui a son importance à mon sens. Pourriez-vous réfléchir à employer le mot pédocriminel au lieu de pédophile. Je trouve que ce terme serait mieux adapté pour dénoncer ces abus . C’est une amie travaillant auprès de ces enfants abusés et détruits qui m’en a fait la remarque. Nous rendrions plus… Lire la suite

[VIDÉO] Le masculin l’emporte sur le féminin – Laélia Véron

Quelle est l’origine de la règle qui veut que le masculin l’emporte sur le féminin ? Pourquoi cette règle s’est-elle généralisée, alors que l’accord de proximité était la norme bien avant son apparition ? Laélia Véron, enseignante-chercheuse en stylistique et langue française et co-autrice avec Maria Candea du livre Le français est à nous, revient… Lire la suite

Spoiler, Divulgâcher, Laélia Véron

« Le terme divulgâcher est entré dans le Larousse à la place de spoiler, pourquoi ne pas l’utiliser sur une radio publique ? » Laélia Véron, enseignante-chercheuse en stylistique et langue française et co-autrice avec Maria Candea du livre » le français est à nous », explique le sens des mots.

Le vocabulaire du football féminin, Laélia Véron

« Dans le journal des sports, le présentateur évoque « la défenseur » et « la sélectionneur » d’un club de football. De façon générale, il serait heureux d’avoir recours au langage inclusif, de citer le féminin ET le masculin à chaque occasion. De former vos journalistes au sexisme dans le langage.  » Laélia Véron, enseignante-chercheuse en stylistique et langue… Lire la suite

« Bonjour à toutes et tous », Maria Candea

“France Culture utilise de plus en plus le ”bonjour à toutes et à tous “ Est-ce important ou n’est-ce qu’un détail ou une mode ?” Maria Candea, Maitresse de conférences en sociolinguistique française, Université Sorbonne Nouvelle. revient sur l’utilisation de « Bonjour à toutes et tous ».

« En marge de… », Jean Pruvost

Les journalistes utilisent toujours l’expression « en marge de… » pour évoquer les débordements. Quel est le sens réel de cette expression ? Jean Pruvost, professeur émérite de Lexicologie, d’histoire de la langue française à l’université de Cergy-Pontoise explique le sens du mot.

Autrice, Maria Candea

« Autrice, quand même, c’est moche.  » Maria Candea, Maitresse de conférences en sociolinguistique française, Université Sorbonne Nouvelle. revient sur l’utilisation du mot « autrice ».